L’Aeonium

L’Aeonium est une plante grasse qui forme des feuilles joliment disposées en rosettes. Il se prête particulièrement bien à une culture en intérieur, en plein soleil. Peu exigeant, l’Aeonium s’adapte facilement et réclame peu de soins. Vous profiterez alors d’une plante aux feuilles et aux fleurs de formes et de couleurs variées selon les espèces.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description de l’Aeonium

  • Nom latin : Aeonium
  • Synonymes : Chou en arbre
  • Famille : Crassulacées
  • Origine : Afrique du Nord, Îles Canaries, Madère
  • Période de floraison : de mai à septembre
  • Couleur des fleurs : blanc, jaune, rouge, rose
  • Type de plante : plante grasse
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques de l’Aeonium

L’Aeonium appartient à la famille des Crassulacées qui regroupe une multitude de cactus et de plantes grasses ou succulentes. Cette plante vivace pousse naturellement en Afrique du Nord, dans les îles Canaries et à Madère (Portugal). Aussi appelé « chou en arbre » en raison de ses tiges ramifiées, l’Aeonium produit des fleurs en forme de rosettes pouvant mesurer jusqu’à 25 cm de diamètre. Sa floraison est généreuse et dure plusieurs mois. Sa feuille est charnue et très ornementale. Peu résistant au froid (jusqu’à -2°C), l’Aeonium est surtout cultivé comme plante d’intérieur, en pot et en bac. C’est une plante qui plaît beaucoup aux débutants et aux non-initiés en raison de sa facilité de culture.

Comment entretenir l’Aeonium ?

ExpositionEnsoleillée
ArrosagePeu gourmand en eau
EngraisEngrais liquide spécial plantes succulentes
TailleN/A
MaladiesCochenilles et escargots

Exposition / Emplacement

L’Aeonium a surtout besoin d’une exposition bien ensoleillée. En effet, le taux d’ensoleillement a un impact direct sur la beauté de son feuillage et la forme de ses rosettes. Si vous décidez de le cultiver en pot, choisissez une pièce qui bénéficie d’une lumière vive. En été, la température ambiante doit être comprise entre 18 et 25°C. En hiver, l’Aeonium a besoin d’une période de repos : installez-le dans une pièce lumineuse mais fraîche (environ 10°C).

L’Aeonium cultivé au jardin devra être placé en plein soleil, à l’abri du vent, idéalement dans une rocaille.

image aeonium

L’Aeonium de plus près !

Comment arroser l’Aeonium ?

L’Aeonium n’est pas gourmand en eau. Durant la période de croissance, arrosez-le de façon régulière mais toujours en laissant le substrat séché entre 2 arrosages. Vous pouvez ensuite réduire voire stopper complètement l’arrosage en hiver. Ne laissez pas d’eau stagner dans la soucoupe pour éviter le pourrissement des racines.

Quel engrais ?

L’apport d’engrais n’est pas indispensable pour le développement de votre Aeonium. Néanmoins, vous pouvez le fertiliser 1 fois par mois durant la période de croissance (sauf pour les plantes qui sont rempotées chaque année). Choisissez un engrais liquide spécial plantes succulentes. Stoppez tout apport d’engrais durant la période de repos.

Soins

L’Aeonium cultivé en intérieur apprécie d’être sorti une fois les beaux jours revenus. Placez votre plante sur le balcon, sur le rebord d’une fenêtre ou au jardin, en plein soleil et dans un lieu abrité du vent. N’oubliez pas de rentrer le pot avant l’arrivée du froid.

image plante aeonium

C’est beau non ?

Comment le rempoter ?

À l’age adulte, l’Aeonium se rempote tous les ans, au printemps. Les sujets plus petits se contenteront d’un rempotage tous les 2 ou 3 ans dans un contenant plus grand. Choisissez un substrat bien drainé qui ne retient pas l’eau.

Comment le multiplier ?

L’Aeonium se multiplie facilement par bouturage. Profitez de son rempotage au printemps pour pré-lever une tige d’environ 10 cm comprenant une rosette. Repiquez dans un mélange de terreau et de sable. Installez la bouture à l’ombre et à la chaleur.

Taille / Croissance

Aucune taille n’est nécessaire pour l’Aeonium. Supprimez simplement les fleurs fanées au fur et à mesure.

Maladies et parasites

L’Aeonium est une plante assez résistante face aux maladies et aux parasites. Ses racines craignent surtout l’excès d’arrosage. Surveillez également la présence de cochenilles et d’escargots qui apprécient ses feuilles charnues.

Toxicité

Non toxique.

Quelques espèces d’Aeonium

  • Aeonium arboreum : espèce type, fleurs jaune d’or, rosettes vert brillant, jusqu’à 2 m de hauteur ;
  • Aeonium haworthii : espèce très ramifiée, fleurs jaune pâle, rosettes vert-bleuté teintées de rouge, jusqu’à 50 cm de hauteur ;
  • Aeonium canariense : fleurs jaune d’or, feuilles vert vif et duveteuses, grosses rosettes, jusqu’à 30 cm de hauteur.

Crédit images: @chakriphotoalbum, @cali_mamma_2016, @lozzys_labyrinth


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire