La Marjolaine en pot

marjolaine en pot entretien arrosage

Parmi les plantes aromatiques à cultiver chez soi, la marjolaine en pot est l’une des plus parfumées. Ayant pour nom latin Origanum majorana, ses feuilles dégagent un arôme d’herbes de Provence, idéal en cuisine. Facile d’entretien, la marjolaine se prête très bien à une culture au jardin ou en intérieur, pourvu qu’elle soit placée en plein soleil.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description de la Marjolaine en pot

  • Nom latin : Origanum majorana
  • Synonymes : Marjolaine officinale, Marjolaine des jardins, Marjolaine à coquilles
  • Famille : Lamiacées
  • Origine : pourtour méditerranéen
  • Période de floraison : de juillet à septembre
  • Couleur des fleurs : blanc, rose
  • Type de plante : plante aromatique
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : semi-persistant

Caractéristiques de la Marjolaine en pot

La marjolaine des jardins est une proche cousine de l’origan (Origanum vulgare), sa forme sauvage. Comme de nombreuses plantes aromatiques (thym, mélisse, menthe…), elle appartient à la famille des Lamiacées. Originaire du pourtour méditerranéen (Afrique du Nord, Moyen-Orient, Chypre, Turquie…), la marjolaine est cultivée depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales et son parfum très agréable. Haute de 40 cm environ, elle possède des fleurs blanches-mauves et de petites feuilles odorantes qu’on utilise en cuisine. La marjolaine peut se cultiver en pleine terre, au jardin et au potager. Mais elle est assez sensible au froid et ne résiste pas à des températures inférieures à – 4°C. Si le climat de votre région est trop rude, préférez planter la marjolaine en pot.

Comment entretenir la Marjolaine en pot ?

Expositionlieu ensoleillé
Arrosagearroser que lorsque la terre est très sèche
Engraisengrais biologique pour plantes aromatiques
Taille40 cm environ
Maladiespucerons, chenille de la phalène blanche (papillon de nuit)

Exposition / Emplacement

Plante méditerranéenne par excellence, la marjolaine a surtout besoin de soleil, de chaleur et supporte bien la sécheresse. Au jardin comme en intérieur, choisissez donc un emplacement bien ensoleillé. Veillez à la protéger des gelées et des courants d’air froids. La marjolaine pousse bien en terre légère et drainée car elle craint l’eau stagnante.

Comment l’arroser ?

La marjolaine en pot et au jardin déteste l’excès d’arrosage qui fait jaunir ses feuilles. Arrosez votre plante juste après la plantation puis uniquement lorsque la terre est trop sèche. Ne laissez pas d’eau stagner dans la soucoupe.

Quel engrais utiliser ?

L’apport d’engrais n’est pas indispensable pour la marjolaine. Vous pouvez toutefois soutenir son développement en lui apportant un peu d’engrais pour plantes aromatiques durant sa période de croissance.

Soins

Si vous cultivez votre marjolaine en pot, vous pouvez sortir le pot durant les beaux jours sur la terrasse ou le balcon, dans un emplacement ensoleillé. Au jardin, paillez son pied en hiver pour la protéger du froid. Il est possible que la marjolaine ne repousse pas d’une année à l’autre.

Comment la rempoter ?

Si vous avez acheté votre marjolaine en pot, elle aura besoin d’être rempotée dans un contenant plus grand. Plantez-la dans un substrat léger et sablonneux. Vous pouvez aussi rempoter votre marjolaine en automne si elle se sent trop à l’étroit dans son pot.

Multiplication

La marjolaine se multiplie facilement par semis. Semez les graines sous abri en mars-avril dans un terreau spécial semis. Repiquez définitivement en mai et récoltez à partir du mois de juin. Vous pouvez aussi semer en pleine terre en mai, dans un sol suffisamment réchauffé et une fois les risques de gelée écartés. Éclaircissez le semis en laissant seulement 1 plantule tous les 30 cm.

Taille / Croissance

La marjolaine en pot se taille régulièrement, au fur et à mesure de vos récoltes durant tout l’été et jusqu’en automne. Entre fin mai et fin juin, rabattez votre plante à 15-20 cm de hauteur pour favoriser l’apparition de nouvelles pousses.

Maladies et parasites

La marjolaine craint surtout l’humidité et l’excès d’arrosage. Ayant donc la main légère sur les apports en eau. Ses feuilles peuvent aussi subir des attaques de pucerons et de chenilles de la phalène blanche, un papillon de nuit.

Toxicité

Non toxique.

Quelques espèces de Marjolaine en pot

  • Origanum majorana : espèce type, feuilles gris-vert, croissance rapide, jusqu’à 40 cm de hauteur.

Credit à la une : gammvert.fr


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire