L’Estragon en pot

photo-estragon-en-pot-entretien-arrosage

L’estragon, ayant pour nom latin Artemisia dracunculus, fait partie des plantes aromatiques incontournables à cultiver au jardin. Très apprécié en cuisine pour son goût unique, il est parfaitement adapté à une culture en pot. Vous pourrez placer votre estragon au pot aux côtés du persil ou du basilic pour compléter votre collection d’herbes aromatiques.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description de l’Estragon en pot

  • Nom latin : Artemisia dracunculus
  • Synonymes : Armoise âcre, Herbe au dragon, Serpentine
  • Famille : Astéracées
  • Origine : Asie centrale
  • Période de floraison : de juillet à novembre
  • Couleur des fleurs : blanc, jaune, vert
  • Type de plante : plante aromatique
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : semi-persistant

Caractéristiques de l’Estragon en pot

L’estragon est une plante vivace originaire d’Asie centrale. Il est avant tout connu pour ses feuilles aromatiques au goût anisé qui sont emblématiques de la cuisine méditerranéenne. Pouvant mesurer jusqu’à 1 m de hauteur, il possède un feuillage semi-persistant qui peut tomber totalement ou partiellement en fonction de la rigueur de l’hiver. Au cours de l’été, il se pare de petites fleurs jaunes et blanches. Au potager, l’estragon est facile à cultiver et supporte très bien la sécheresse. En revanche, il résiste difficilement aux gelées. Dans les régions aux hivers rigoureux, l’idéal est donc de cultiver l’estragon en pot, directement en intérieur.

Entretenir l’Estragon en pot

Expositionexposition ensoleillée, derrière une fenêtre orientée Sud
Arrosagetous les 3-4 jours la 1ère année puis 1 fois par semaine
Engraisengrais biologique spécial plantes aromatiques
Taillejusqu'à 1 m
MaladiesRouille, oïdium, pucerons

Exposition / Emplacement

Pour que ses feuilles soient le plus parfumées possible, l’estragon a besoin d’une exposition ensoleillée. Il supporte le soleil et la chaleur, même intense. Au jardin, plantez-le en terre réchauffée et à l’endroit le plus ensoleillé. En intérieur, n’hésitez pas à placer votre estragon en pot derrière une fenêtre exposée plein sud. Veillez toutefois à l’abriter des courants d’air.

Comment l’arroser ?

L’estragon a surtout besoin d’eau au moment de la plantation et pendant la première année. Ensuite, les arrosages doivent être modérés, même en été. Contentez-vous d’un arrosage par semaine de façon à toujours maintenir la terre légèrement humide. Ne laissez pas d’eau stagner dans la soucoupe.

Quel engrais utiliser ?

Même s’il n’est pas nécessaire, un apport d’engrais peut booster le développement des feuilles de votre estragon en pot. Choisissez alors un engrais liquide spécial plantes aromatiques. Attention toute-fois à l’excès d’azote qui diminue la saveur des feuilles.

Soins

L’estragon en pot et cultivé en intérieur réclame très peu de soins. Durant les beaux jours, sortez-le en plein soleil et pensez à le rentrer dès les premiers froids. Si votre estragon est planté en pleine terre, vous devrez le protéger des gelées. En hiver, paillez la souche ou recouvrez son pied de feuilles mortes.

Comment rempoter l’Estragon en pot ?

Même si sa croissance est plutôt lente, l’estragon en pot apprécie d’être rempoté dans un grand pot pour pouvoir se développer pleinement. Le rempotage de l’estragon s’effectue au printemps dans un contenant d’au moins 30 cm de diamètre et rempli d’un terreau léger et bien drainé.

Multiplication

L’estragon peut se multiplier par bouturage ou par semis des graines. Le bouturage est facile à réaliser et donne de bons résultats. En été, sélectionnez et coupez une tige d’environ 10 cm de longueur. Supprimez les feuilles à la base de la tige. Plantez votre bouture dans un pot rempli de terreau et arrosez.

Taille / Croissance

L’estragon se taille naturellement, au fur et à mesure de vos récoltes des tiges et des feuilles. Au jardin, vous pouvez rabattre complètement votre estragon après l’hiver, en mars-avril.

Maladies et parasites

Les feuilles d’estragon peuvent être sujettes à la rouille causée par un excès d’arrosage ou une atmosphère trop humide. Elles peuvent également subir des attaques d’oïdium et de pucerons.

Toxicité

Non toxique.

Quelques espèces d’Estragon en pot

  • Artemisia dracunculus ou estragon français : variété type, feuilles au goût anisé, peu résistant au froid, jusqu’à 90 cm de hauteur ;
  • Artemisia dracunculoides ou estragon de Russie : idéal pour une culture en pot, très productif mais moins parfumé, résistant au froid, jusqu’à 90 cm de hauteur.

Crédit Images : @zielony_koncik


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire