Le Billbergia

billbergia

Le billbergia est une plante vivace originaire du sud du Brésil et d’Argentine. En Europe, elle est essentiellement cultivée comme plante d’intérieur. Mais cela ne gêne en rien la croissance du billbergia, bien au contraire : il apprécie volontiers l’exposition lumineuse et la chaleur d’une serre ou d’une véranda. Le billbergia penché, ou billbergia nutans en latin, est l’espèce type et la variété de billbergia la plus facile à cultiver.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description du Billbergia

  • Nom latin : Billbergia nutans
  • Synonymes : Billbergie penchée, Larmes de la reine
  • Famille : Broméliacées
  • Origine : Argentine, Brésil
  • Période de floraison : fin de l’hiver ou été
  • Couleur des fleurs : rose, bleu, vert
  • Type de plante : plante d’intérieur
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du Billbergia

Un peu tombé dans l’oubli ces dernières années, le billbergia fait son grand retour parmi les plantes d’intérieur. Son exotisme, sa belle hampe florale, ses fleurs en épis et sa facilité de culture en font une plante très intéressante à cultiver en intérieur. Le billbergia offre en fin d’hiver ou en été (selon les variétés) une abondante floraison. Ses fleurs peuvent être de couleur rose, bleu ou vert.

Malgré sa croissance lente, cette plante devient de plus en plus belle au fil des années. Les feuilles forment un creux au centre de la rosette qui sert de réservoir au billbergia.

 

Comment entretenir le Billbergia ?

ExpositionLumière avec contact direct avec le soleil
ArrosagePrintemps - Eté : 2 fois / semaine
Automne - Hiver : lorsque le sol est bien sec
EngraisPrintemps - Eté : Engrais liquide spécial plantes vertes, 1 fois / mois
Croissance1m50
MaladiesCochenilles, araignées rouges, acariens, mouches blances

Exposition / Emplacement

Pour une culture en intérieur, le billbergia a avant tout besoin d’une exposition lumineuse. Cette plante est l’une des rares à accepter les rayons directs du soleil. Cependant, pour éviter de brûler les feuilles, il vaut mieux placer le pot derrière une fenêtre avec un voilage ou bien l’exposer en soleil direct le matin et le soir seulement. Côté température intérieure, le billbergia n’est pas exigeant : il supporte aussi bien la chaleur que les températures fraîches de l’hiver, à condition qu’elles ne descendent pas en-dessous des 13°C. Idéalement, la température doit être comprise entre 18 et 24°C. Évitez d’installer le pot à proximité d’une source de chaleur.

Comment arroser le Billbergia ?

Grâce à sa rosette, le billbergia ne réclame pas beaucoup d’eau. Les arrosages doivent donc être réguliers mais modérés. Du printemps jusqu’en fin d’été, arrosez votre plante 2 fois par semaine avec de l’eau non calcaire. Vous pouvez remplir les rosettes pour créer un réservoir. A l’automne et en hiver, arrosez uniquement lorsque le sol est bien sec en surface entre 2 arrosages. Ne remplissez pas la rosette d’eau si la température est inférieure à 18°C.

Quel engrais utiliser ?

Durant la période de croissance (printemps-été), apportez de l’engrais liquide spécial « plantes vertes », une fois par mois au creux de la rosette et mélangé à l’eau d’arrosage. Stoppez tout apport d’engrais à l’automne et en hiver.

 

Soins

Pour espacer les arrosages au maximum et éviter l’excès d’eau, vous pouvez poser le pot de votre billbergia sur un lit de graviers, de cailloux ou de billes d’argile. Ce lit drainant facilitera l’écoulement de l’eau.

Comment le rempoter ?

Le billbergia se rempote tous les 2 ans environ. Cependant, il est aussi possible de le rempoter tous les ans pour séparer les rejets. Ne choisissez pas un pot trop grand car le billbergia développe très peu de racines. Rempotez-le dans un sol drainant et aéré.

Multiplication

Le billbergia se multiplie grâce aux rejets qu’il produit à la base. Au printemps, il suffit alors de séparer de jeunes rejets feuillus et possédant déjà de petites racines. Laissez-les sécher pendant 2 jours avant de les repiquer en pot.

Comment tailler le Billbergia ?

Supprimez les hampes et les feuilles fanées pour stimuler la croissance et la floraison de votre billbergia.

 

Maladies et parasites

Surveillez régulièrement la présence de cochenilles, d’acariens, d’araignées rouges et de mouches blanches. Des feuilles pâles traduisent un manque d’engrais ; des feuilles brunes ou jaunes sont sûrement dues à un excès d’arrosage.

Toxicité

Non toxique.

Quelques espèces de Billbergia

  • Billbergia pyramidalis : floraison rose foncé en été et à l’automne, 50 cm de hauteur ;
  • Billbergia amoena : superbes fleurs bleues, 60 cm de hauteur ;
  • Billbergia nutans « Variegata » : intéressante pour son feuillage panaché jaune-crème, variété robuste.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

1 commentaire

Laisser un commentaire