L’Hypoestès

hypoestes entretien

Aussi appelé « plante aux éphélides », l’Hypoestès (Hypoestes phyllostachya) se cultive en pot, comme plante d’intérieur. Il offre toute l’année un beau feuillage décoratif et tacheté, semblable à des taches de rousseur. C’est une plante peu exigeante mais qui demande une bonne exposition au soleil pour se révéler dans toute sa splendeur

Description de l’Hypoestès

La plante est originaire des forêts tropicales de Madagascar. Parce qu’elle a besoin de chaleur (10° minimum), elle est cultivée en intérieur dans nos régions.

  • Nom latin : Hypoestes phyllostachya
  • Synonymes : plante aux éphélides
  • Famille : Acanthacéés
  • Origine : Madagascar
  • Période de floraison : de juillet à août
  • Couleur des fleurs : rose, violet
  • Type de plante : sous-arbrisseau à feuillage décoratif
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques de l’Hypoestès

L’Hypoestès est un sous-arbrisseau de la famille des Acanthacéés. On compte une quarantaine d’espèces différentes mais l’Hypoestes phyllostachya est l’espèce type. Il est principalement cultivé comme plante d’intérieur et convient bien à une culture en pot.

L’intérêt de la plante réside dans son feuillage moucheté et persistant. Selon les variétés, il est maculé de taches blanches, roses, crèmes ou rouges. L’entretien de l’Hypoestès est relativement simple et demande peu d’arrosage. Seule condition indispensable : une exposition au soleil et beaucoup de lumière pour que les taches apparaissent. À défaut, le feuillage reste simple et vert.

Comment entretenir l’Hypoestès ?

ExpositionLumineuse mais sans soleil direct
ArrosageEn été, arrosage régulier sans excès
En hiver, arrosage encore moins important
EngraisEngrais liquide spécial plantes vertes
Tous les 15 jours en été et début automne
Croissance45 cm maximum
MaladiesCochenilles et oïdium

Exposition / Emplacement

L’Hypoestès en intérieur se plaît dans un environnement chaud et humide. Placez le pot dans une pièce très lumineuse et chauffée (18°C minimum toute l’année). Choisissez une exposition bien ensoleillée mais sans soleil direct. Il doit aussi être à l’abri des courants d’air.

Comment arroser l’Hypoestès ?

La plante aux éphélides n’est pas gourmande en eau. En été, un arrosage régulier mais sans excès suffit. En hiver, l’arrosage de l’Hypoestès est encore moins important. En revanche, il a besoin de beaucoup d’humidité.

Brumisez régulièrement son feuillage avec de l’eau pour conserver une bonne hygrométrie. Vous pouvez aussi placer le pot sur un lit de graviers humides.

Quel engrais pour votre plante aux éphélides ?

L’Hypoestès apprécie un apport d’engrais. Il stimule la pousse et le développement du feuillage. Choisissez un engrais spécial plantes vertes. Faites des apports tous les 15 jours en été et au début de l’automne.

Comment prendre soin de votre plante ?

L’Hypoestès en intérieur est peu exigeant et réclame peu de soins. En été, vous pouvez sortir le pot à l’extérieur. Choisissez un endroit ensoleillé, à l’abri du vent. Rentrez le pot dès que les températures descendent en-dessous de 18°C.

Comment le rempoter ?

La plante aux éphélides se rempote tous les ans au printemps, dans un contenant plus grand. Rem-plissez le pot de terreau de rempotage ou d’un mélange terreau/terre de jardin.

Comment le multiplier ?

Vous pouvez facilement bouturer votre hypoestès en intérieur. Cela est même conseillé car la plante perd de sa beauté au fil des années. Au printemps ou à la fin de l’été, coupez une tige de 5 à 10 cm de long. Plantez vos boutures en pot, dans un mélange terreau/sable. Placez les boutures à la lumière et à la chaleur (entre 20-25°C). Vous pourrez les repiquer au printemps suivant.

Taille / Croissance

Tailler un Hypoestès est utile pour conserver sa forme, son port buissonnant et compact. Pour cela, pincez régulièrement l’extrémité des tiges. Vous pouvez aussi supprimer les fleurs au fur et à mesure pour permettre au feuillage de s’épanouir pleinement.

Maladies et parasites

L’Hypoestès en intérieur est assez résistant aux maladies et aux nuisibles. Toutefois, un excès d’eau peut ramollir les feuilles et faire pourrir les racines. Les arrosages doivent rester modérés. Surveillez également la présence de cochenilles et d’oïdium sur les feuilles.

Toxicité

Non toxique

Quelques espèces d’Hypoestès

  • L’Hypoestes phyllostachya « Pink Splash » : feuilles mouchetées de rose vif ;
  • L’Hypoestes phyllostachya « Vinrod » : feuillage vert et rose 
  • L’Hypoestes phyllostachya « Camina » : feuillage vert foncé et rouge carmin ;
  • L’Hypoestes phyllostachya « White Splash » : feuillage vert et blanc.

Avez-vous trouvé ce contenu utile ?

Laisser un commentaire