Comment faire pousser un avocatier ?

comment faire pousser un avocatier

Envie de posséder votre propre avocatier, et tout ça à partir du noyau de son fruit ? Vous allez le voir, c’est pas si compliqué. Voici notre guide pratique pour apprendre à faire pousser un avocatier à la maison (ou dans votre appartement) à partir d’un noyau.

  1. Enlever et nettoyer le noyau de votre avocat
  2. Déterminer les extrémités haute et basse
  3. Percer avec des cure-dents
  4. Placer le noyau dans un verre d’eau
  5. Attendre que votre noyau germe
  6. Mettre en pot
  7. Arrosage
  8. Pincer votre avocatier
  9. Protéger des insectes

Enlever et nettoyer le noyau

Commencer par enlever soigneusement le noyau de l’avocat (sans le couper), puis le laver. Veillez à ne pas enlever la peau brune du noyau, qui est le couvercle du noyau.

Déterminer les extrémités « haute » et « basse » du noyau

Pour faire germer votre noyau, vous devez placer l’extrémité inférieure de la racine dans l’eau. Il est très important de déterminer quelle extrémité est le « haut » et quelle extrémité est le « bas » avant d’aller le percer avec des cure-dents.

Percer avec 3 cure-dents

Prendre trois cure-dents et les enfoncer dans le noyau de l’avocat, en formant un léger angle vers le bas et en les répartissant uniformément sur la circonférence de l’avocat. Ces cure-dents constituent votre « échafaudage à avocat », qui vous permettra de faire reposer la moitié inférieure de l’avocat dans l’eau, de sorte que les cure-dents doivent y être fermement coincés.

Noyau avocatier

Etapes pour faire passer un avocatier

Placer le noyau à moitié immergé dans un verre d’eau

A poser sur un rebord de fenêtre calme et ensoleillé ! Prenez un verre transparent pour voir facilement quand les racines commencent à pousser, et aussi quand l’eau doit être changée. Changer l’eau tous les cinq jours à une semaine environ. Renouveler l’eau régulièrement permet d’éviter la formation de moisissures, de bactéries et de champignons, qui peuvent condamner votre petit avocat.

Attendre que votre noyau d’avocat germe

La germination peut prendre de 2 à 4 semaines, mais il faut compter généralement au moins 8 semaines pour obtenir un germe, soyez donc patient.

Voici le processus dont vous serez témoin :

  • Le sommet du noyau de l’avocat va se dessécher et former une fissure, et la peau extérieure brune du noyau va se détacher.
  • La fissure s’étendra jusqu’au fond du noyau de l’avocat, et à travers la fissure du fond, une petite racine pivotante commencera à émerger.
  • La racine pivot s’allongera de plus en plus (et pourra se ramifier), et finalement un petit germe poussera à travers la partie supérieure du noyau de l’avocat.
  • Ne laissez jamais votre racine pivot s’assécher sans être immergée, car cela entraînerait la mort de votre plante.

Dès 15cm, mettre en pot !

Lorsque la tige mesure environ 15 cm de long, réduisez-la à environ 8 cm, ce qui favorisera une nouvelle croissance. Lorsqu’elle atteint à nouveau 15 cm, rempotez-la dans un sol riche en humus dans un pot de 25 cm de diamètre, en laissant la moitié supérieure de la graine exposée.

Placez le pot sur un rebord de fenêtre ensoleillé.

Arroser votre plante

Arrosez le fréquemment et faites-le parfois tremper profondément. Le sol doit toujours être humide, mais pas saturé. Si vous constatez un jaunissement des feuilles, cela est donc un signe d’arrosage excessif ; laissez la plante se dessécher pendant quelques jours.

Penser à bien pincer votre avocatier

Lorsque la tige atteint une hauteur de 12 pouces, pincez les deux ensembles de feuilles supérieures. Cela encouragera la plante à faire pousser des pousses latérales et plus de feuilles, ce qui la rendra touffue. À chaque fois que la plante pousse, pincez les deux nouvelles séries de feuilles du dessus.

> Tout savoir sur comment pincer un avocatier <

Protéger votre plante des insectes

Attention aux pucerons, principal ennemi des avocatiers. Si vous constatez que ces derniers sont présents, voici comment vous en débarrasser :

Lavez l’avocatier où les pucerons sont présents en l’arrosant avec un tuyau d’arrosage à l’extérieur ou dans l’évier/douche. Une fois débarrassés de ces parasites, vaporisez votre plante avec un mélange d’eau avec une petite giclée de liquide vaisselle et une cuillère à café d’huile de neem. Vérifiez votre plante tous les 4-5 jours, nettoyez-la à nouveau et vaporisez-la si nécessaire.

Crédit image à la une : @lovethemplants
Crédits autres images : @framboise_lb


Avez-vous trouvé cet article utile ?

1 commentaire

Laisser un commentaire