L’Aloe Arborescens

aloe arborescens photo image

Comme son cousin l’Aloe Vera, l’Aloe Arborescens, qui a conservé son nom latin, est une plante succulente originaire d’Afrique. Au jardin ou en intérieur, il offre une belle floraison hivernale avec des fleurs rouges disposées sur une hampe florale. Mais l’Aloe Arborescens est aussi intéressant en tant que plante médicinale. Ses feuilles sont gorgées d’eau et de gel qui font l’objet de nombreuses utilisations. Bien qu’il soit moins connu que l’Aloe Vera, l’Aloe Arborescens mérite notre attention.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description de l’Aloe Arborescens

  • Nom latin : Aloe Arborescens
  • Synonymes : Aloès arborescent, Aloe candélabre, Corne de bélier
  • Famille : Aloacées
  • Origine : Afrique du Sud
  • Période de floraison : de janvier à février
  • Couleur des fleurs : rouge
  • Type de plante : arbuste succulent
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques de l’Aloe Arborescens

L’Aloe arborescens est une succulente ou plante grasse appartenant à la famille des Aloacées. Elle peut atteindre 4 m de hauteur et s’étendre de façon très importante. Dans nos contrées, l’Aloe arborescens fleurit en hiver, de janvier à février. Il déploie alors une belle hampe florale comprenant une multitude de fleurs rouges. Ses feuilles persistantes et qui se rassemblent en rosettes sont tout aussi esthétiques.

L’Aloe arborescens a été popularisé grâce au prêtre Franciscain Romano Zago qui l’utilisait comme recette et traitement anti-cancer (mélange de feuilles, de miel et d’alcool distillé) avant les repas.

De nombreuses recherches ont depuis mis en évidence son effet contre le cancer et l’intérêt de ses feuilles pour détoxifier l’organisme, améliorer le transit intestinal, traiter les problèmes de peau…

pub

Comment entretenir l’Aloe Arborescens ?

ExpositionEnsoleillée
ArrosageEté : 1 à 2 fois par semaine
Hiver : pas d'arrosage
EngraisAvril à Septembre , 2 fois par mois, engrais liquide spécial cactus et plantes grasses
Croissance4m maximum
MaladiesCochenilles farineuses

Exposition / Emplacement

Originaire d’Afrique, l’Aloe arborescens résiste bien à la chaleur. Au jardin, il se plaira en plein soleil, dans les rocailles en compagnie de plantes méditerranéennes. L’Aloe arborescens est très sensible au froid et gèle à partir de 0°C.

Si le climat de votre région ne permet pas une culture de l’aloes en pleine terre, mieux vaut le cultiver en pot ou en serre froide (en évitant les rayons directs du soleil).

Comment arroser l’Aloe Arborescens ?

L’Aloe arborescens est gourmand en eau mais seulement en été, pendant les fortes chaleurs. Au jardin ou en pot, arrosez-le 1 à 2 fois par semaine.

En hiver, stoppez complètement les arrosages. L’Aloe arborescens n’aime pas la terre humide qui augmente le risque de pourrissement des racines.

Quel engrais utiliser ?

L’Aloe arborescens n’est pas contre un peu d’engrais. 2 fois par mois, pendant la période de croissance (d’avril à septembre), apportez-lui de l’engrais liquide spécial cactus et plantes grasses.

Stoppez les apports en hiver et en automne.

Soins

Mis à part sa sensibilité au froid, l’Aloe arborescens est une plante assez rustique qui demande peu de soins. Si vous le cultivez en pot ou sous serre froide, pensez à le sortir au soleil dès l’arrivée des beaux jours.

Comment rempoter l’Aloe Arborescens ?

Le rempotage de l’Aloe arborescens s’effectue au printemps. Choisissez un contenant plus grand dans lequel vous disposerez des gravillons qui amélioreront le drainage. Plantez votre aloe dans un mélange de terreau bio, de tourbe et de sable. Arrosez légèrement.

Comment la multiplier ?

L’Aloe arborescens est une plante très facile à multiplier par bouturage.
Il suffit de sélectionner un de ses nombreux rejets. Choisissez et coupez au couteau un rejet ayant au moins 4 feuilles. Disposez-le ensuite dans un pot rempli d’un mélange terre/sable et arrosez.

Taille / Croissance

Comme la plupart des aloes, l’Aloe arborescens ne nécessite pas de taille particulière. Il suffit simplement de nettoyer les touffes et de supprimer les hampes fanées et les feuilles abîmées et sèches au fur et à mesure.

Maladies et parasites

Les cochenilles farineuses sont les principaux ennemis de l’Aloe arborescens. Elles aiment se loger dans les feuilles sèches.

Pour les éliminer, badigeonnez les feuilles avec un pinceau imbibé d’alcool dénaturé.

Toxicité

Parce qu’elles contiennent de l’aloïne, certaines parties de l’Aloe arborescens sont toxiques.



Quelques espèces d’Aloe Arborescens

  • Aloe arborescens Miller : petites feuilles charnues, fleurs orange vif.

Crédit image à la une : @tropicaloco/


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire