L’Hoya

hoya entretien, arrosage, exposition cultiver

L’hoya, surnommé « Fleur de porcelaine » ou encore « Fleur de cire », est une jolie plante d’origine tropicale. Elle est avant tout appréciée pour sa floraison spectaculaire, principalement en été. En effet, l’hoya produit des fleurs charnues en forme de petites étoiles et très parfumées. Cette plante vivace se plaît bien en intérieur, est facile à cultiver et peut vivre longtemps.

Description de l’Hoya

  • Nom latin : Hoya
  • Synonymes : Fleur de cire, Fleur de porcelaine
  • Famille : Asclépiadacées
  • Origine : Asie-Australie-Îles du Pacifique
  • Période de floraison : de mai à octobre (ou toute l’année selon les espèces)
  • Couleur des fleurs : blanc, jaune, orange, rouge, rose
  • Type de plante : plante d’appartement
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques de l’Hoya

L’hoya est considéré comme une plante grimpante ou rampante. Il produit des tiges souples de 1 à 3 m. Le genre Hoya comprend entre 200 et 300 espèces différentes dont la plus connue est l’Hoya carnosa qui fleurit en été et en automne. L’hoya doit ses surnoms de « fleur de porcelaine » et « fleur de cire » à l’aspect cireux de ses fleurs, groupées en ombelles. Les feuilles d’hoya, quant à elles, sont simples, vert foncé et persistantes. A l’état naturel, certaines espèces produisent de longues gousses mais cette fructification est rare en intérieur.

Comment entretenir l’Hoya ?

ExpositionLumineuse sans soleil direct
ArrosageArrosage abondant quand la terre est sèche
EngraisMars - Septembre : engrais liquide riche en potassium tous les 15 jours
Croissance50 à 70cm
MaladiesAraignées rouges et cochenilles

Exposition / Emplacement

Pour accueillir un hoya dans votre maison ou votre appartement, placez le pot dans une pièce exposée à la lumière et au chaud (entre 18 et 22°C). Plus les heures d’ensoleillement seront importantes, plus la floraison de l’hoya sera belle. Évitez toutefois le soleil direct et écartez d’environ 1 m le pot de la fenêtre. En hiver, placez votre hoya dans un endroit plus frais (aux alentours des 15°C).

Comment arroser l’Hoya ?

En tant que plante tropicale, l’hoya apprécie l’humidité. Arrosez-le généreusement durant la période de croissance avec de l’eau non calcaire. Attendez que la surface de la terre soit sèche sur 1 cm de profondeur avant d’arroser à nouveau. Espacez ensuite les arrosages d’octobre à mars.

Pendant les fortes chaleurs, il est possible de procéder à un bassinage en plongeant le pot dans l’eau jusqu’au ras du substrat. En s’évaporant, l’eau va apporter de l’humidité au feuillage sans le mouiller. Ne laissez pas d’eau stagner dans la soucoupe.

Quel engrais utiliser ?

De mars à septembre (période de croissance), apportez de l’engrais liquide à votre hoya tous les 15 jours. Choisissez de préférence un engrais riche en potassium. Au printemps, vous pouvez apporter occasionnellement un engrais plus riche en phosphore pour favoriser l’apparition des fleurs.

Soins

L’hoya appréciera d’être sorti à l’extérieur en été, à condition de placer le pot à l’ombre et de le rentrer dès que les nuits deviennent fraîches. Nettoyez régulièrement les feuilles avec un chiffon humide pour retirer la poussière.

Comment le rempoter ?

Le rempotage de l’hoya s’effectue tous les 2 ans en moyenne, au printemps ou en milieu d’été, en veillant à ne pas trop perturber les racines. Lorsque le rempotage n’est plus possible, procédez simplement à un surfaçage (remplacement de la terre) sur 4 cm de profondeur environ.

Multiplication

Le bouturage de tiges au printemps et en été est la méthode la plus simple pour multiplier votre hoya. Prélevez alors des extrémités de tiges de 8/10 cm environ et supprimez les feuilles du bas. Trempez l’extrémité des boutures dans une poudre d’hormones de bouturage puis plantez-les dans un mélange de tourbe et de sable humide. Laissez les pots dans un endroit chaud (21°C) et arrosez régulièrement. Vous pourrez rempoter définitivement vos nouveaux hoyas 3 mois plus tard.

Comment tailler l’Hoya ?

Contrairement à la plupart des plantes d’intérieur, les ombelles de fleurs fanées ne doivent pas être supprimées car d’autres fleurs peuvent y apparaître. Vous pouvez cependant pincer l’extrémité des tiges pour favoriser leur ramification et conserver un hoya compact et fourni.

Maladies et parasites

Surveillez régulièrement la présence d’araignées rouges et de cochenilles. Bassiner la plante devrait suffire à les faire partir. Si les feuilles de votre hoya sèchent et se recroquevillent, c’est probablement que l’air est trop chaud.

Toxicité

Non toxique.

Quelques espèces d’Hoya

  • Hoya carnosa : croissance rapide, fleurit en été et en automne, fleurs blanc cireux à la couronne rouge ;
  • Hoya multiflora : peu parfumé mais presque toujours en fleurs (blanc et jaune) ;
  • Hoya bella : environ 10 fleurs par ombelle, floraison très parfumée et longue.

Crédit image à la une : @Bo3lhyeBwfr

Laisser un commentaire