Le Gloxinia

gloxinia photo

Même s’il n’est pas la plante d’intérieur la plus facile à cultiver, le Gloxinia présente bien des atouts. Il offre de belles fleurs estivales, solitaires ou en bouquets, une longue floraison et une gamme de coloris étonnants. Du latin Sinningia speciosa ou Gloxinia speciosa, cette plante est originaire des forêts tropicales d’Amérique centrale et du sud. Elle a donc des besoins précis en termes de luminosité, de chaleur et d’humidité ambiante.

Description du Gloxinia

  • Nom latin : Sinningia speciosa, Gloxinia speciosa
  • Synonymes : Gloxinia élégant, Gloxinia des fleuristes
  • Famille : Gesnériacées
  • Origine : Amérique centrale et du Sud
  • Période de floraison : de mai à septembre
  • Couleur des fleurs : rose, rouge, blanc
  • Type de plante : plante à fleurs d’intérieur
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : caduc

Caractéristiques du Gloxinia

Le gloxinia est une plante vivace, cultivée comme plante d’intérieur dans nos régions. En effet, elle est peu rustique et demande une certaine température pour sortir de son sommeil hivernal et fleurir. Considéré comme l’une des plus belles plantes à fleurs d’intérieur, le gloxinia peut atteindre 40 cm de hauteur et possède des feuilles vert foncé, charnues et duveteuses qui tombent dès les premiers froids. Mais le gloxinia des fleuristes est surtout connu pour ses fleurs en forme de longue cloche.

Le gloxinia speciosa porte parfois le nom de Sinningia speciosa, genre botanique dont il est issu.

Entretenir le Gloxinia

ExpositionTrès lumineuse sans soleil direct
ArrosageEté : 2 fois / semaine
Hiver : réduire
EngraisMars à Septembre : engrais liquide pour plantes fleuries
Croissance40 cm
MaladiesThrips et pucerons

Exposition / Emplacement

L’emplacement et la lumière sont des éléments importants pour le gloxinia. Pour obtenir une belle floraison et garder votre plante en bonne santé, installez le pot dans une pièce très lumineuse en évitant toutefois une exposition directe aux rayons du soleil. Côté température, le gloxinia doit être placé dans un environnement chaud (21°C) puis dans une pièce plus fraîche (12 à 15°C) une fois la floraison terminée.

L’humidité ambiante est également importante pour les gloxinias : en été, ils ne doivent pas avoir trop chaud.

Arrosage

Les arrosages doivent être soutenus chez le gloxinia et adaptés en fonction des saisons. Ainsi, en été et durant toute la floraison, arrosez-le 2 fois par semaine ou plus. Veillez à bien vider la soucoupe, 30 minutes après chaque arrosage.

Réduisez ensuite progressivement les arrosages puis cessez tous les apports d’eau en hiver. Ce n’est qu’au début du printemps, avec la reprise de la végétation, que vous pourrez recommencer doucement les arrosages de votre gloxinia.

Engrais

Pour garantir une belle floraison, il est possible d’apporter un peu d’engrais liquide pour plantes fleuries de mars à septembre, au moment de l’arrosage.

Soins

Pour conserver une bonne humidité, il est intéressant de vaporiser régulièrement de l’eau non calcaire sur les feuilles de votre gloxinia. De plus, vous pouvez installer le pot sur un lit de billes d’argile maintenues humides.

Rempotage

C’est au printemps, courant avril, que vous pourrez rempoter le gloxinia. Inutile de réaliser cette opération tous les ans : le gloxinia accepte d’être un peu serré dans son pot. Au moment du rempotage, remplacez l’ancien substrat par un terreau léger pour plantes fleuries.

Multiplication

La multiplication du gloxinia se fait le plus souvent par division des tubercules ou par semis de graines. Toutefois, si les semis sont possibles, ils sont délicats. Mieux vaut donc opter pour la division des tubercules, au mois de mars. Sortez alors la plante de son pot, sélectionnez et séparez les tubercules ayant 1 ou 2 pousses. Plantez ensuite chaque tubercule dans un pot rempli de terreau et arrosez modérément.

Taille / Croissance

Pas de taille nécessaire. Supprimez simplement les feuilles et les fleurs fanées au fur et à mesure afin de favoriser l’apparition de nouveaux boutons.

Maladies et parasites

Le gloxinia est sensible aux thrips et aux pucerons qui peuvent envahir la plante par temps sec et chaud. Un bassinage du feuillage devrait suffire à les éliminer.

Toxicité

Non toxique.

Quelques espèces de Gloxinia

  • Sinningia speciosa « Scarlet Red » : fleurs rouges ;
  • Sinningia speciosa « Sonata » : fleurs doubles ;
  • Sinningia speciosa « Tigrina » : fleurs mouchetées.

Crédit image à la une : @rita.maristiani

Laisser un commentaire