Le Gerbera

gerbera, entretien, arrosage, plantation, cultiver

Originaire d’Afrique ou d’Asie selon les espèces, le gerbera est une plante appréciée pour ses grosses fleurs aux coloris vifs. Principalement cultivée en intérieur, elle permet de faire de superbes bouquets qui tiennent longtemps. Le gerbera, qui a conservé son nom latin, regroupe en tout une quarantaine d’espèces dont la plus connue est Gerbera jamesonii. Si vous recherchez une plante d’intérieur qui demande peu d’entretien, le gerbera vous conviendra certainement.

Description du Gerbera

  • Nom latin : Gerbera
  • Synonymes : Marguerite du Transvaal, Pissenlit du Cap (pour le Gerbera jamesonii)
  • Famille : Astéracées
  • Origine : Afrique du sud – Asie
  • Période de floraison : de mai à août
  • Couleur des fleurs : blanc, jaune, orange, rouge, rose
  • Type de plante : plante d’intérieur
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : caduc ou semi-persistant

Caractéristiques du Gerbera

Le gerbera est une plante vivace au feuillage semi-caduc. Il peut néanmoins être persistant dans les régions aux conditions favorables. Ses fleurs très décoratives apparaissent en été et peuvent atteindre jusqu’à 15 cm de diamètre ! Leur forme est souvent comparée à celle d’une marguerite ou d’un dahlia grand format.

Le gerbera fait partie des 5 fleurs coupées les plus vendues au monde car il permet d’obtenir des bouquets à la très bonne tenue. Bien que simples, les fleurs du gerbera offrent une belle palette de couleurs.

Entretenir le Gerbera

ExpositionLumineuse mais sans contact direct avec le soleil
ArrosageToute l'année : arrosez copieusement quand le pot est sec
EngraisPrintemps - Automne engrais spécial « plantes fleuries », tous les 15 jours
Croissance40 cm
MaladiesMouches blanches, pucerons, araignées rouges, cochenilles, oïdium

Exposition / Emplacement

Sauf si le climat de votre région le permet, le gerbera se cultive essentiellement en intérieur car c’est une plante frileuse. Elle se plaît bien dans une véranda ou une serre, à une température minimale de 18°C. Placez le pot dans une pièce claire et aérée, éloigné des sources de chaleur et sans soleil direct en été.

Arrosage

Au printemps et en été, la terre du pot ne doit jamais complètement sécher. Il est donc important de surveiller votre gerbera régulièrement et d’arroser copieusement, surtout en période de croissance. Cette fréquence d’arrosage est aussi valable en automne et en hiver. Ne laissez pas d’eau stagner dans les soucoupes pour éviter d’asphyxier les racines de la plante.

Engrais

L’apport d’engrais liquide est une bonne solution pour soutenir la floraison du gerbera. Choisissez un engrais spécial « plantes fleuries » que vous diluerez à l’eau d’arrosage tous les 15 jours, du printemps à l’automne. Stoppez les apports d’engrais en hiver.

Soins

Le gerbera s’adapte très bien et demande peu d’entretien. Vous pouvez, dès l’arrivée de la belle saison, sortir votre plante à l’extérieur et l’installer dans un endroit exposé au sud.

Rempotage

Tous les 2 ans, au printemps, il est possible de rempoter votre gerbera pour lui faire profiter d’un nouveau mélange de terreau et de compost. Lorsqu’il a besoin d’être rempoté, le gerbera produit des feuilles de plus en plus petites. Sachez toutefois que le gerbera a une durée de vie d’environ 2 ou 3 ans.

Multiplication

Les semis sont la méthode de multiplication la plus répandue pour le gerbera. En octobre ou en avril, semez les graines dans une mini-serre chauffée. Les plants obtenus pourront être rempotés environ 1 mois après la levée. Vous pouvez également tenter une division des touffes, lors du rempotage. Divisez alors votre gerbera en plusieurs morceaux, chacun devant avoir des racines suffisantes. Replantez chaque rejet dans des pots remplis de terreau.

Taille / Croissance

Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure pour prolonger la floraison du gerbera. Pour faire des bouquets, cueillez les fleurs à complet épanouissement et recoupez en biais régulièrement un peu de la tige avec un couteau bien aiguisé.

Maladies et parasites

Surveillez régulièrement la présence d’araignées rouges, de cochenilles, de mouches blanches, de pucerons mais aussi d’oïdium. Si les feuilles de votre gerbera deviennent pâles, votre plante manque certainement d’engrais.

Toxicité

Non toxique.

Quelques espèces de Gerbera

Les cultivars les plus répandus de gerbera sont des croisements de :

  • Gerbera jamesonii ou Marguerite du Transvaal : grandes fleurs orange vif à centre jaune de 10 à 12 cm de diamètre, 45 cm de hauteur ;
  • Gerbera viridifolia : fleurs solitaires, hampe florale de 45 cm de hauteur.

Crédit image à la une : @happy.with.flowers

Laisser un commentaire