Le Coleus

coleus, coliole, solesnostemon photo entretien

Certaines plantes d’intérieur étonnent plus par leur feuillage que par leurs fleurs. C’est notamment le cas du Coleus, ou Solenostemon en latin, originaire des forêts tropicales d’Afrique, d’Amérique et d’Asie. Cette plante vivace offre des feuilles aux multiples formes et aux couleurs chatoyantes : du jaune au pourpre, en passant par le vert, le rose, le rouge, le violet, le marron ou le blanc crème. Le coleus apporte une véritable touche de couleur à votre intérieur !

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description du Coleus

  • Nom latin : Solenostemon
  • Synonymes : Coliole
  • Famille : Lamiacées
  • Origine : forêt tropicale d’Afrique, d’Amérique et d’Asie
  • Période de floraison : de juin à septembre
  • Couleur des fleurs : blanc, rose, violet, bleu
  • Type de plante : plante d’intérieur
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du Coleus

Le Coleus, également appelé Coliole, est l’une des plantes d’intérieur les plus intéressantes pour leur feuillage. Persistant, il vous ravira par ses coloris très variés. Mais le Coleus présente également une jolie floraison, de juin à septembre, avec de petites fleurs de couleur bleue ou mauve, parfois rose ou blanche. La plante ne dépasse guère 30 à 50 cm de haut et est peu rustique : elle ne supporte pas des températures inférieures à 4°C. De culture très facile, le Coleus demande toutefois une exposition et un emplacement bien précis.

pub

Comment entretenir le Coleus ?

ExpositionLumineuse sans soleil direct
ArrosageEté : régulier
Hiver : réduire sensiblement
EngraisEté : engrais liquide tous les 15 jours
Croissance30 à 50 cm
MaladiesPucerons, Aleurodes, Cochenilles, Araignées rouges

Exposition / Emplacement

Comme la plupart des plantes d’intérieur, le Coleus n’apprécie pas les rayons directs du soleil, trop brûlants pour ses feuilles. Placez donc le pot dans une pièce lumineuse mais sans exposition directe. Soyez également attentif à la température de la pièce : idéalement, gardez-le dans une pièce fraîche (10°C environ).

Comment arroser le Coleus ?

En été, le substrat du Coleus doit toujours rester humide : arrosez donc le plus souvent possible. Ce n’est qu’à l’automne et en hiver que vous pourrez réduire sensiblement les arrosages, en attendant que la surface de la terre soit sèche entre les arrosages. Vous pouvez compléter les arrosages au pied par des bassinages sur le feuillage. N’hésitez pas également à vaporiser le feuillage avec de l’eau de pluie car le Coleus est sensible à l’air trop sec de nos appartements.

Quelle que soit la période de l’année, pensez à vider l’excès d’eau dans la soucoupe pour éviter qu’elle ne stagne.

Quel engrais utiliser ?

Pendant la période de floraison (de juin à septembre), n’hésitez pas à apporter un peu d’engrais liquide à votre Coleus, tous les 15 jours.

Soins

Le Coleus ne demande pas de soins particuliers, si ce n’est une bonne exposition. Plus le Coleus aura une bonne luminosité, plus son feuillage conservera ses couleurs éclatantes !

Comment le rempoter ?

Le Coliole a besoin d’être rempoté tous les ans en fin d’hiver. Installez-le dans un pot de diamètre supérieur, rempli d’un substrat bien drainé et riche en humus.

Multiplication

Profitez du rempotage pour multiplier votre Coleus par bouturage. Prélevez alors des tiges de 10 à 20 cm et supprimez les feuilles situées en bas de la bouture pour ne laisser que 4 feuilles en extrémité. Placez vos boutures de Coleus dans un verre d’eau et patientez une quinzaine de jours pour que les racines se développent. Vous pourrez ensuite rempoter les boutures en pots individuels dans un mélange de terre de jardin, de terreau et de tourbe.

Comment tailler le Coleus ?

Si les fleurs du Coleus sont jolies, elles peuvent nuire à la beauté de son feuillage. Si vous voulez garder un feuillage en pleine forme, supprimez les fleurs lorsqu’elles apparaissent. Pour favoriser la ramification et obtenir une forme compacte, pincez régulièrement les jeunes tiges pendant toute la période de croissance (d’avril à octobre).

Maladies et parasites

Le Coleus est sensible aux attaques de pucerons, d’aleurodes, de cochenilles et d’araignées rouges. Des feuilles qui palissent ou blanchissent sont souvent le signe d’un manque d’engrais. Mais, d’une manière générale, le Coleus est une plante très résistante aux maladies.

Toxicité

Certaines espèces de Coleus, comme le Coleus Blumei et le Coleus Pumilis, sont toxiques. Les feuilles contiennent des quinones pouvant provoquer des lésions et irritations de la peau.

Quelques espèces de Coleus

  • Coleus canina ou « plante anti-chat » : feuillage pourpre et dentelé, dégage une odeur ré-putée pour éloigner les chiens et chats ;
  • Coleus « Starpride » : feuillage multicolore en forme de feuilles de chêne ;
  • Coleus à forskoline : grandes feuilles dentées, inflorescence en épi bleu.

Crédit image à la une : @tamiyayoko


Avez-vous trouvé cet article utile ?

1 commentaire

  • Oui, très utile. J’ai appris, en vous lisant, que le Coleus était une plante vivace …et d’intérieur! Le mien a passé tout l’été dans un coin de la galerie, et reçoit peu de soleil (celui de la fin d’après-midi. Il est tellement gigantesque que les gens qui passent á pied ou en auto le remarque, le pointe du doigt et nous démontrent leur admiration. L’automne dernier, j’en possédais un (mon premier). Il était aussi beau. Mais je l’ai rentré á l’intérieur pour tenter de la conserver, mais je tentais tjrs de lui trouver une place au soleil! De plus, sous mes fenêtres, il y a des calorifères…donc je comprends que je n’ai pu n’en sauver que 2 petites boutures pour repartir celui de cette année!
    Je vais donc tenter de sauver celui-ci mais en suivant vos précieux conseils. Merci!

Laisser un commentaire