L’Arum

arum image photo

Si vous aimez les plantes élégantes, au feuillage décoratif et qui fleurissent abondamment, vous apprécierez sans aucun doute l’arum ou Zantedeschia aethiopica. Cette plante vivace rhizomateuse, originaire d’Afrique du Sud, surprend par ses superbes fleurs en forme de cornets (les spathes) et par ses feuilles d’un vert brillant, parfois panachées selon les variétés. Sensibles au froid, les arums peu-vent être plantés au jardin, en pleine terre, dans les régions au climat doux mais ils se plaisent égale-ment en pot.

Description de l’Arum

  • Nom latin : Zantedeschia aethiopica
  • Synonymes : Arum des fleuristes, Arum d’Éthiopie, Calla
  • Famille : Aracées
  • Origine : Afrique du Sud
  • Période de floraison : d’avril à septembre
  • Couleur des fleurs : blanc, jaune, orange, rouge, rose
  • Type de plante : fleurs à bulbes
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant (uniquement en climat doux)

Caractéristiques de l’Arum

L’arum fait partie des fleurs à bulbes. Chaque année, il produit donc de nombreux bulbes afin de se multiplier. Ses feuilles, en forme de pointes de flèche ou de fer de lance, sont très décoratives. Elles sont persistantes mais uniquement en climat doux. A défaut, les arums perdent leurs feuilles en hiver quand il fait trop froid. D’avril à septembre, le Zantedeschia aethiopica devient encore plus beau lors de sa floraison. Il produit alors des fleurs spectaculaires en forme de cône, appelé spathe, qui enveloppe une inflorescence en épi. Lorsqu’il fleurit, il peut atteindre plus d’un mètre de hauteur.

Le feuillage et la floraison de l’arum font de lui l’une des fleurs préférées des fleuristes pour réaliser des bouquets.

Comment entretenir l’Arum ?

ExpositionEnsoleillé, mi-ombre
ArrosageRégulier
EngraisPériode de floraison : engrais liquide spécial bulbes tous les 15 jours
Croissance0,5cm à 0,9cm
MaladiesThrips et pucerons

Exposition / Emplacement

Originaire d’Afrique du Sud, l’arum est une plante assez sensible au gel et au froid. Si votre région le permet, la plantation en pleine terre au jardin et à exposition ensoleillée est possible. En hiver, pensez à protéger les souches en disposant une bonne couche de paillage sec sur le sol. Si les hivers de votre région sont trop rigoureux, vous pourrez toujours profiter de la beauté de l’arum en le cultivant en pot. Placez alors le pot dans un espace ensoleillé comme une véranda.

La température est importante pour la floraison de l’arum. Dès le mois de juin, vous pourrez sortir le pot à l’extérieur, au soleil. En septembre, rentrez-le à l’abri, dans un endroit frais (environ 13°C), avant de le placer dans une pièce plus chaude (au moins 16°C) à partir de janvier.

Comment arroser l’Arum ?

Les arums ont besoin d’un arrosage régulier et abondant, surtout lorsqu’ils développent leurs feuilles. Veillez donc à toujours maintenir la terre du pot humide : elle ne doit pas sécher entre 2 arrosages. L’arum a toutefois besoin d’une période de dormance après la floraison. Réduisez puis stoppez alors les apports en eau jusqu’à la reprise de la végétation au printemps suivant.

Quel engrais utiliser ?

Pour stimuler et faire durer la floraison de l’arum, il est possible de lui apporter de l’engrais liquide spécial bulbes tous les 15 jours. Réduisez puis cessez les apports durant la période de dormance.

Soins

Les arums sont des plantes faciles à cultiver qui ne demandent pas beaucoup d’entretien. Une bonne exposition et un apport en eau régulier leur suffisent à bien pousser.

Comment le rempoter ?

Grâce à ses bulbes, l’arum est capable de se développer très rapidement. Il convient donc de le rempoter tous les 2 ans, après la floraison.

Comment le multiplier ?

S’il est possible de semer des graines au printemps, la division de la souche est la meilleure méthode de multiplication de l’arum. Au printemps (pour les arums non-rustiques) ou à l’automne (pour les autres), séparez les petits rhizomes du pied mère avec un couteau. Disposez les bulbes en pot, dans un mélange de terreau et de compost.

Comment tailler l’Arum ?

Les arums apprécient d’être taillés court chaque année, à l’automne. Coupez les feuilles et tiges jaunies au fur et à mesure.

Maladies et parasites

L’arum est sensible aux attaques de thrips et de pucerons. Une atmosphère humide et des brumisations d’eau sur le feuillage devraient suffire à les prévenir.

Toxicité

Les feuilles, la sève, les fleurs et les fruits de l’arum sont toxiques par ingestion. Tenez donc la plante éloignée des enfants et des animaux de compagnie.

Quelques espèces d’Arum

  • Zantedeschia albomaculata ou arum blanc : espèce rare, fleurs blanches et parfumées, feuilles mouchetées de blanc, floraison de juin à septembre.
  • Zantedeschia rehmannii : semi-aquatique, feuillage vert brillant, fleurs roses, peut at-teindre 60 cm de hauteur.

Crédit image à la une : @c.ma.t

Laisser un commentaire