Le Celeri en pot

image celeri en pot cultivé en intérieur

Très souvent utilisé dans la cuisine méditerranéenne et italienne, le céleri est une plante comestible facile à cultiver en pot. Le genre Apium graveolens regroupe 2 variétés principales : le céleri branche ou céleri à côtes et le céleri-rave. Pour une culture en pot, on préférera le céleri branche car ses racines demandent moins d’espace et de profondeur pour se développer. Vous pourrez récolter les feuilles de votre céleri en pot au fur et à mesure de vos besoins en cuisine.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description du Céleri en pot

  • Nom latin : Apium graveolens
  • Synonymes : Céleri branche, Céleri à côtes, Céleri-rave
  • Famille : Apiacées
  • Origine : Asie, Europe méridionale
  • Période de floraison : d’avril à juin
  • Couleur des fleurs : blanc
  • Type de plante : plante comestible
  • Type de végétation : bisannuelle
  • Type de feuillage : caduc

Caractéristiques du Céleri en pot

Le céleri appartient à la famille des Apiacées comme de nombreuses autres plantes alimentaires : carotte, panais, fenouil, cerfeuil, coriandre, persil… Originaire d’Asie et d’Europe méridionale, le céleri est très souvent cultivé au potager, au même titre que les légumes. Comme son nom l’indique, le céleri branche produit des branches appelées côtes que l’on peut consommer crues ou cuites. Le céleri-rave, quant à lui, est cultivé au jardin pour sa grosse racine qui se développe sous terre. Le céleri-branche est le plus facile à cultiver en intérieur.

pub

Comment entretenir le Céleri en pot ?

ExpositionEnsoleillée, mi-ombre
ArrosageEté : régulier
EngraisCompost bien décomposé
Taille1m à 1m50m
MaladiesSeptoriose ou la rouille

Exposition / Emplacement

Si le céleri en pot apprécie les terres fraîches et humides, il a aussi besoin d’une exposition ensoleillée ou mi-ombre. Évitez le plein soleil toute la journée : 4 à 5 heures d’ensoleillement par jour lui suffiront. Vous pouvez tout à fait le cultiver sur le rebord de la fenêtre ou dans un grand bac sur votre balcon ou terrasse. Le céleri est une plante fragile face au froid : le pot devra donc être rentré en hiver.

Comment arroser le Céleri en pot ?

Le céleri branche et le céleri-rave sont gourmands en eau et sensibles à la sécheresse. Vous devrez donc les arroser régulièrement, surtout en été, avec de l’eau de pluie. Préférez un arrosage au pied plutôt que sur le feuillage pour éviter les maladies. Dans le cas du céleri-branche, un arrosage régulier est primordial pour obtenir des côtes parfumées et tendres.

Quel engrais utiliser ?

Pendant la période de croissance, il est possible d’apporter de l’engrais ou du compost bien décomposé à votre céleri intérieur, toutes les 3 semaines.

Soins

Pour limiter les arrosages, l’idéal est de pailler au pied de votre céleri dès le mois de juin. Si certaines variétés de céleri branche blanchissent naturellement, d’autres ont besoin d’êtres blanchies pour éviter aux côtes d’être filandreuses.

À partir du mois d’août, liez les feuilles avec de la ficelle puis entourez le céleri d’un carton. Laissez-le ainsi 2 semaines avant de récolter. Pour une culture du céleri en intérieur, on préférera néanmoins choisir une variété qui blanchit naturellement.

Comment rempoter le Celeri cultivé en intérieur ?

Le céleri branche se rempote au printemps dans une terre riche et légère. Mais n’oubliez pas que le céleri est une plante bisannuelle : il a une durée de vie de 2 ans.

Comment le multiplier ?

Le céleri peut se multiplier par semis à partir du mois de mars, en pépinière ou sous châssis, à une température d’au moins 15°C. Les plants seront ensuite repiqués en pot ou au jardin au mois d’avril-mai.

Comment tailler le Céleri en pot ?

La taille du céleri branche s’effectue au fur et à mesure de vos récoltes en coupant les feuilles à ras.

Maladies et parasites

Le céleri en pot est sensible aux maladies fongiques comme la septoriose ou la rouille. Faites également attention aux attaques de la mouche du céleri.

Toxicité

Les feuilles du céleri peuvent provoquer des réactions cutanées en cas de contact prolongé.

Quelques espèces de Céleri en pot

  • Céleri branche d’Elne : feuillage vert clair, très aromatique et productif ;
  • Céleri branche « Plein blanc Pascal » : feuillage vert foncé, rustique et productif ;
  • Céleri branche « Grand doré » : côtes charnues et non filandreuses car il blanchit naturellement ;
  • Céleri-rave « Géant de Prague » : résistant au froid, racine ferme et croquante, production jusqu’en décembre.

Crédit image à la une :  @ljp_lagarenne


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire