Le Trachycarpus fortunei

photo-trachycarpus-fortune

Originaire des zones montagneuses de la Chine, du Japon et de la Birmanie, le palmier de Chine, ou trachycarpus fortunei, est un arbre qu’il est possible de planter en pleine terre jusque dans le nord de la France en raison de sa résistance au froid. Rustique jusqu’à environ -15°C, cet arbre au stipe couronné d’amples palmes vert clair à vert foncé se cultive au jardin comme sur une terrasse, et vous permettra d’y ajouter une touche exotique sans grands efforts !

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description du Trachycarpus Fortunei

  • Nom latin : trachycarpus fortunei, chamaerops excelsa
  • Synonymes : palmier chanvre, palmier de Chine, palmier de Chusan, palmier chauve, palmier moulin
  • Famille : Arécacées
  • Origine : Chine, Inde du nord, Japon, Birmanie
  • Période de floraison : mai-juin
  • Couleurs des fleurs : jaune orangé
  • Type de plante : arbre
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du Trachycarpus Fortunei

Le trachycarpus fortunei est un palmier à feuillage persistant de la famille des Aracées, présentant une résistance assez exceptionnelle au froid, due à ses origines. Il se développe en effet dans les zones plus froides et montagneuses de l’Asie, de l’Inde du nord jusqu’au Japon. En pleine terre, il peut atteindre 15 m de hauteur pour une envergure d’1,50 m.

Il se compose d’un stipe unique, ou tronc, recouvert de fibres ressemblant à du chanvre, d’où son surnom de palmier chanvre. Cette couche protectrice lui permet de mieux résister au vent et au gel. Ces fibres tombent au fur et à mesure où il se débarrasse de ses anciennes palmes. Aussi le stipe du trachycarpus fortunei, ou chamaerops, a tendance à se dégarnir avec l’âge, le diamètre de son tronc allant en diminuant.

Une couronne de palmes s’épanouit au sommet de ce stipe, portées par de longs pétioles non piquants, couverts d’un duvet blanc à brun clair. Les palmes s’étendent en éventail et peuvent atteindre jusqu’à 1,20 m de large.

Le trachycarpus est un arbre dioïque : il porte soit des fleurs mâles, soit des fleurs femelles. La floraison se produit en mai-juin, en courtes inflorescences formant des grappes jaune-orange.

Les petits fruits du palmier de Chine sont noir violacé, renfermant un noyau en forme de haricot. Très amers, ils sont non comestibles.

Le Palmier de Chusan peut être cultivé en bac comme en pleine terre. On l’expose en pleine lumière ou à la mi-ombre, bien à l’abri du vent, en veillant à le protéger des fortes gelées d’hiver. Privilégiez un terreau un peau acide et bien drainant, et surveillez les arrosages, en prenant garde de ne pas l’exposer à l’eau stagnante.

Comment entretenir le Trachycarpus Fortunei ?

ExpositionSoleil, ombre, mi-ombre
ArrosageEté : abondant
Reste de l'année : suivi
EngraisEngrais complet spécial palmiers.
CroissanceMaximum 3m
MaladiesPapillon Paysandisia archon, Charançon rouge du palmier

Exposition / Emplacement

Le palmier chanvre peut atteindre plus de 10 m de haut à maturité, pour une envergure d’1,50 m. Aussi est-il adapté à une culture en pleine terre, ou bien dans un bac, sur une terrasse ou dans une serre, où il pourra mesurer jusqu’à 3 m de hauteur.

Cet arbre supporte difficilement la sécheresse et les courants d’air. Il est en revanche très rustique, puisqu’il peut supporter des températures jusqu’à -18°C (-10, -15°C en moyenne) à condition qu’il ne soit pas exposé au vent. Il tolère en revanche assez bien les embruns.

Vous pouvez le placer aussi bien au soleil qu’à l’ombre ou la mi-ombre, mais toujours dans une situation bien abritée. Lhiver, protégez-le du gel avec un paillage et un voile d’hivernage, et débarrassez ses palmes de la neige. Attention, évitez de le placer sous un soleil trop brûlant : si vous vivez dans le sud, préférez une exposition au nord.

Plantez-le dans une terre un peu acide, de préférence à l’automne. Un mélange de terreau, de terre de jardin, et éventuellement de terre de bruyère lui conviendra parfaitement. Veillez à bien humidifier sa motte avant de le placer, et recouvrez de terre jusqu’au collet. Formez une cuvette et arrosez abondamment.

Comment arroser le Trachycarpus Fortunei ?

L’arrosage doit être abondant en été, et suivi le reste de l’année, surtout en période de sécheresse.

Quel engrais utiliser ?

Une carence en fer ou en magnésium peut s’installer, provoquant le jaunissement des palmes. Nourrissez alors votre trachycarpus fortunei avec un engrais complet spécial palmiers.

Soins

En-dehors d’arrosages réguliers et d’une bonne protection contre le vent, le palmier de Chine est d’un entretien facile et nécessite peu de soins.

Comment le rempoter ?

Un rempotage régulier dans un pot plus grand est essentiel à la croissance de votre palmier. Rempotez dès que les racines commencent à sortir des trous de drainage. Placez l’arbre dans un pot percé partiellement rempli de terreau. Complétez avec du terreau jusqu’au collet, et paillez en surface. Arrosez jusqu’à ce que l’eau s’écoule par le fond du pot.

Multiplication

On réalise le semis de palmier de Chine au printemps ou en automne, à une température de 24°C. La plantation des nouveaux individus aura lieu au printemps suivant.

Comment tailler le Trachycarpus Fortunei ?

La croissance du palmier de Chine est assez rapide, toutefois, son stipe, ou tronc, ne grossira pas avec l’âge, et pourrait même se réduire avec le temps.

À la fin de l’hiver, coupez les anciennes palmes au ras du stipe.

Maladies et parasites

Le palmier chanvre résiste très bien aux maladies. Sa santé peut être menacée par un manque d’eau, une exposition à un soleil trop fort, ou encore par l’eau stagnante.

Cultivé dans le sud, deux ravageurs peuvent s’attaquer à votre trachycarpus fortunei : le papillon Paysandisia archon et le charançon rouge du palmier.

Toxicité

Le palmier de Chusan est non toxique.

Quelques espèces de Trachycarpus Fortunei

  • Le trachycarpus wagnerianus : variété naine (5 m de haut en pleine terre, maximum) plus résistante au froid et au vent que l’espèce-type. Feuilles palmées vert sombre à revers plus clair.
  • Le trachycarpus nanus : Idéal pour une plantation en intérieur car son stipe ne mesure que quelques dizaines de centimètres de haut. Feuilles vert brillant bordées d’un duvet blanc, pétioles couverts d’un duvet blanc.
  • Le trachycarpus martianus : variété à stipe très fin annelé de gris-brun. Feuilles souples vert brillant, bordées de duvet blanc. Pétiole couvert d’un duvet blanc.

Crédit image à la une : @matteproduction


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire