Le Chamaerops humilis

photo-chamaerops-humilis-plante-interieur

Rustique jusqu’à -12°C, très résistant à la chaleur et à la sécheresse, le palmier nain, également connu sous son nom latin de chamaerops humilis, est un vrai dur à cuire. On le plante aussi bien au jardin qu’en pot, sur une terrasse ou dans une serre, où ses feuilles en éventail apportent une touche exotique. Il se contente de sols pauvres et sableux et nécessite une bonne dose de soleil.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description du Chamaerops Humilis

  • Nom latin : chamaerops humilis
  • Synonymes : palmier nain, palmier arbustif nain
  • Famille : Acéracées
  • Origine : Sud de l’Europe, bassin méditerranéen, Amérique du nord
  • Période de floraison : juin à septembre
  • Couleur des fleurs : jaune
  • Type de plante : arbuste
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du Chamaerops Humilis

Le palmier de Méditerranée est un arbuste nain qui s’épanouit, à l’état sauvage, en zone sèche ou sableuse. Son tronc (stipe) est le support de multiples drageons disposés en rosette, qui leur offre cette allure d’éventail rond pouvant atteindre 80 à 90 cm de diamètre. Ces grandes feuilles vertes, argentées ou bleutées sont palmées.

A la fin du printemps, une floraison jaune survient pouvant se prolonger jusqu’au mois de septembre. Leur succède de petits fruits brun-rouge d’allure appétissante. Ils sont toutefois toxiques.

Dans des zones où la température ne descend pas trop en hiver, le chamaerops humilis se cultive aisément à l’extérieur, en pot ou en pleine terre. Dans les régions plus froides, on l’installera de préférence en appartement, car il supporte difficilement les gels trop intenses.

Arbuste frugal, il se contente d’un sol sablonneux et bien drainé, à l’abri des vents dominants, auquel on veillera à conserver sa fraîcheur.

pub

Comment entretenir le Chamaerops Humilis ?

EntretienPlein soleil
ArrosageEté : régulier
Hiver : espacé
EngraisAu printemps, 1 à 2 fois / an
CroissanceMax 2,5 à 3m
Maladies Fusariose, acariens, champignons, pourriture,

Exposition / Emplacement

Choisissez pour votre chamaerops humilis un emplacement en plein soleil en toute saison, si possible à l’abri des courants d’air. On pourra lui offrir la compagnie d’une plante exotique.

Dès l’arrivée des beaux jours, il est possible de sortir votre palmier nain sur votre balcon, terrasse ou dans votre jardin, en veillant toujours à le protéger des vents les plus forts.

Comment arroser le Chamaerops Humilis ?

En période de canicule ou de sécheresse, il est important d’arroser votre palmier de Méditerranée régulièrement pour maintenir son sol frais en permanence. Espacez les arrosages en hiver et durant les saisons humides, tout en restant vigilant.

Quel engrais utiliser ?

Un chamaerops humilis a des besoins nutritifs supérieurs lorsqu’il est cultivé en pot. Apportez-lui de l’engrais 1 à 2 fois par an, de préférence au printemps.

Soins

Il est surtout important de protéger votre palmier nain des forts courants d’air et du gel. Même s’il est rustique jusqu’à -12°C, ce petit arbre supporte mal les périodes de grand froid trop prolongées. Si vous décidez de le laisser à l’extérieur, paillez au pied dès l’automne avec un paillage minéral.

Comment rempoter le Chamaerops Humilis ?

Il est temps de remporter votre palmier lorsque ses racines dépassent du fond du pot (tous les ans ou tous les 2 ans). Munissez-vous alors d’un pot de taille supérieure, percé, et tapissez le fond d’une couche de drainage. Utilisez un terreau mélangé à du sable, en proportion 1/4-3/4.

Comment le multiplier ?

  • Par semis, au printemps : laissez tremper les graines pendant 48 h dans une eau tiède. Semez en serre chaude ou sur une couche chaude, dans un sol bien sablonneux. Une fois la germination lancée, au bout de 3 ou 4 mois, les plants peuvent se développer assez vite. Il faudra alors les placer dans des pots individuels, situés bien à l’abri du froid et du vent.
  • Par rejets : à la base du tronc peuvent se développer des drageons que vous prélèverez pour les planter dans un nouveau pot.

Comment tailler le Chamaerops Humilis ?

En pleine terre et dans de bonnes conditions de culture, un chamaerops humilis peut atteindre 6 à 8 m de hauteur. En pot, il dépassera rarement les 2,5 à 3 m.

Aucune taille n’est nécessaire pour l’entretenir, si ce n’est la suppression régulière des feuilles sèches, et des branches mortes, sèches ou jaunies.

Maladies et parasites

Le palmier arbustif nain peut être la proie de la fusariose, des acariens, des champignons et de la pourriture du bourgeon.

Pour prévenir l’apparition de la fusariose, maladie cryptogamique causée par de multiples champignons, il faut veiller à utiliser des semences et des plants sains, et un terreau de bonne qualité. L’application d’un paillage permet d’éviter la dissémination des spores.

Toxicité

Les fruits du palmier nain sont toxiques.

Quelques espèces de Chamaerops Humilis

  • Le Chamaerops humilis vulcano, variété touffue dépourvue d’épines ;
  • Le Chamaerops humilis argentea, aux feuilles argentées ;
  • Le Chamaerops humilis arborescens, sans drageons ;
  • Le chamaerops humilis cerifera, dont les feuilles sont plus petites et bleutées ;
  • Le chamaerops humilis eliator, développant un stipe unique qui ne forme pas de rejets.

Crédit à la une : @chamaeropshumilis


Avez-vous trouvé cet article utile ?

4 commentaires

Laisser un commentaire