Le Cattleya

photo-cattleya-plante-interieur

Orchidée à la floraison spectaculaire, le cattleya, ou orchidée de Proust, nous vient d’Amérique centrale où il s’épanouit en milieu chaud et humide. Sa culture et son entretien s’avèrent assez délicats. Le cattleya nécessite des soins attentifs et un emplacement rigoureusement sélectionné. En retour, il égaiera votre intérieur de ses fleurs aux coloris vifs, développant selon les espèces un très agréable parfum.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description du Cattleya

  • Nom latin : cattleya
  • Synonymes : orchidée de Proust
  • Famille : Orchidacées
  • Origine : Amérique centrale, Amérique du sud
  • Période de floraison : du printemps à l’automne (selon les espèces)
  • Couleurs des fleurs : blanc, jaune, rouge, rose, orange, brun, jaune-vert
  • Type de plante : plante à fleurs
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du Cattleya

Originaire d’Amérique centrale et du sud, le cattleya est une fleur vivace à feuillage persistant, appartenant à la famille des Orchidacées. Cette orchidée épiphyte développe un rhizome horizontal et des pseudobulbes fuselés et épais, portant chacun une à deux spathes. Ces feuilles coriaces, vert foncé, forment un étui pour son inflorescence.

Les cattleyas labiata ne développent qu’une seule spathe, dans laquelle 2 à 3 grandes fleurs pourront s’épanouir, tandis que les cattleyas bifoliées, à deux spathes, font apparaître de plus petites fleurs en grappes, aux couleurs vives et aux pétales étroits.

La floraison majestueuse de l’orchidée cattleya lui vaut une réputation de reine des orchidées. Ses besoins sont toutefois supérieurs à ceux de nombre de ses cousines, telles que l’orchidée phalaenopsis, plus adaptée aux horticulteurs débutants. De la lumière, mais pas de soleil direct, de l’humidité mais pas d’eau en excès, un rempotage précautionneux et des soins attentifs lui sont nécessaires pour croître et fleurir.

pub

Comment entretenir le Cattleya ?

ExpositionLumière en hiver, mi-ombre en été
ArrosageEté : 1 à 2 fois / semaine
Hiver : 1 fois tous les 10 jours
Engrais2 fois / mois en période de croissance
Substrat à base d'écorce
Croissance15cm à 1m
MaladiesCochenilles, araignées rouges, pucerons

Exposition / Emplacement

Le cattleya se cultive en plante d’intérieur, si possible en véranda ou en serre chauffée, dans tous les cas dans un emplacement lumineux en hiver, mi-ombré en été. N’exposez jamais votre orchidée directement au soleil.

Utilisez un substrat spécial orchidées, composé d’écorce broyée, de perlite et de charbon de bois fin. Les substrats qu’on trouve dans les commerces spécialisés sont tout-à-fait adaptés.

Comment arroser le Cattleya ?

Arrosez une à deux fois par semaine en été, une fois tous les 10 jours en hiver. Il est nécessaire de laisser les racines sécher entre chaque arrosage. Pour vous en assurer, enfoncez le doigt dans son substrat : n’arrosez que si celui-ci est bien sec.

Quel engrais utiliser ?

Un substrat à base d’écorce nécessite un apport en engrais liquide de composition 30/10/10 (30 % d’azote, 10 % de phosphore, 10 % de potasse), deux fois par mois, surtout en période de croissance.

Avant chaque fertilisation, procédez à un arrosage abondant pour laver les racines des résidus de sels qui pourraient les brûler.

Soins

Le cattleya a besoin d’un bon niveau d’humidité. Pour y parvenir, posez son pot sur une soucoupe remplie de billes d’argile humidifiées, en éliminant régulièrement l’eau stagnante. Vaporisez quotidiennement son feuillage, surtout si l’atmosphère est sèche, ce qui est souvent le cas dans nos intérieurs, en hiver.

Floraison

La floraison du cattleya intervient durant la 2e année de culture, généralement entre septembre et mars, même si certaines variété sont susceptibles de fleurir toute l’année. La floraison se prolonge 2 à 3 semaines.

Comme pour toutes les orchidées, faire refleurir un cattleya est une opération délicate, et nécessite des soins attentifs :

  • Après chaque floraison, quand les fleurs sont fanées, coupez la tige florale au-dessus des feuilles ;
  • Après la floraison, respectez un temps de dormance de 6 semaines durant lequel vous stopperez tout arrosage ;
  • De l’automne au printemps, veillez à ce que votre orchidée cattleya bénéficie de 12 h d’obscurité totale par 24 h ;
  • Quand les températures nocturnes dépassent 12°C, sortez votre cattleya du soir au matin, afin de lui faire bénéficier d’une différence de température notable entre le jour et la nuit ;
  • Lorsqu’une nouvelle pousse apparaît, tournez le pot afin qu’elle bénéficie de la lumière du jour.

Comment le rempoter ?

Le rempotage dans un pot légèrement plus grand s’avère nécessaire quand les jeunes pousses et les racines débordent de leur pot. Il intervient en général tous les 2 à 3 ans.

Il peut également s’avérer nécessaire si vous constatez que le substrat, devenu trop vieux, retient l’eau en excès, ce qui peut causer la perte des racines.

Dans tous les cas, il s’agit d’une opération qui demande quelques précautions, car l’orchidée cattleya supporte mal d’être déménagée. Choisissez un pot de taille adéquate, qui permettra à votre orchidée de se développer pendant 2 ans, mais pas trop grand, sans quoi les zones de substrat sans racines risquent de retenir l’humidité.
Stérilisez le pot et les instruments utilisés avant rempotage, et après rempotage pour les instruments, afin de limiter la transmission des infections. Versez un substrat spécial orchidées sur un lit de tessons propres, occupant 1/3 du nouveau pot.

Excentrez légèrement la plante afin que de nouvelles pousses aient la place de se développer à partir du rhizome horizontal.

Comment le multiplier ?

Vous obtiendrez de nouveaux individus en divisant les pseudobulbes après la floraison. Pour assurer la survie du nouvel individu, assurez-vous de planter ensemble au moins 3 pseudobulbles. Ceux-ci doivent être sains.

Les jeunes plants de cattleya nécessitent des soins particuliers : une température et un niveau d’hygrométrie un peu plus élevés que pour la plante adulte, et un peu moins de lumière.

Comment tailler le Cattlleya ?

L’orchidée cattleya est une plante à croissance lente. Aucune taille n’est nécessaire en-dehors de la coupe de la tige florale, une fois fanée.

Maladies et parasites

Les jeunes plants sont plus sensibles aux maladies cryptogamiques, que vous pourrez prévenir avec l’application de traitements antifongiques.

Les orchidées adultes sont quant à elles sensibles aux cochenilles, aux araignées rouges et aux pucerons.

Toxicité

Le cattleya est non toxique.

Quelques espèces de Cattleya

L’orchidée cattleya compte une quarantaine d’espèces pour quelques milliers d’hybrides. Notons par exemple :

  • Le cattleya bicolor : qui peut atteindre 1,20 m de hauteur, avec des fleurs jaune-vert ou brunes, dotées d’un labelle rouge.
  • Le cattleya walkeriana : présentant de grosses fleurs mauves ou blanches, avec labelle magenta ou rose.
  • Le cattleya J.A. Carbone : atteignant une hauteur de 20 cm, ses fleurs mauves sont parfumées, avec un labelle mauve foncé.
  • Le cattleya Auriantaca : une orchidée orange vif de 30 cm de haut.
  • Le cattleya bowringiana : qui offre des grappes de 5 à 10 fleurs par tige. Il s’agit d’une orchidée rose pâle à base jaune clair, au labelle bordé de pourpre foncé.
  • Le cattleya dowiana : espèce à cultiver en serre chaude. Elle séduit par la beauté de ses fleurs de 15 à 20 cm de diamètre, de couleur jaune d’or pâle avec un cœur rouge veiné de jaune.
  • Le cattleya elongata : elle mesure parfois plus d’1 m de hauteur. 8 à 10 fleurs par tige, de couleur rose fuchsia et marron-rouge.

Crédit image à la une : @ra.greenworld


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire