Le Cymbidium

photo-cymbidium-plante-interieur

Issue des zones tropicales de l’Asie et de l’Australie, parfois de régions plus froides comme l’Himalaya, le cymbidium est l’un des genres d’orchidée les plus faciles à cultiver en intérieur. Sa floraison printanière ou hivernale très colorée en fait une superbe plante d’ornement. Amoureuse de lumière et de chaleur, sa floraison sera toutefois stimulée par les variations de température intervenant entre le jour et la nuit.

Description du cymbidium

  • Nom latin : cymbidium
  • Synonymes : orchidée cymbidium, orchidées en bateau
  • Famille : Orchidacées
  • Origine : Asie du Sud-Est, Chine, Japon, Inde, Australie
  • Période de floraison : printemps ou hiver
  • Couleurs des fleurs : blanc, jaune, rouge, orange, rose, vert
  • Type de plante : plante à fleur d’intérieur
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du cymbidium

Issue de la très vaste famille des Orchidacées, qui compte pas moins de 30 000 espèces, l’orchidée cymbidium se développe, à l’instar du dendrobium, à partir d’un ou plusieurs pseudobulbes.

De longues tiges s’épanouissent depuis cette base en un feuillage vert persistant. Au printemps ou en hiver, des hampes fleuries se développent, laissant apparaître des grappes de 8 à 12 fleurs diversement colorées en fonction des espèces et des multiples hybridations.

Facile à cultiver en intérieur, l’orchidée en bateau apprécie une température douce le jour, et plus fraîche la nuit. Elle se sent particulièrement à l’aise dans un terreau bien drainé, riche en tourbe blonde, et se nourrit d’une lumière vive, à condition d’éviter la brûlure du soleil.

Entretenir le cymbidium

ExpositionLumière mais sans contact direct du soleil
ArrosageEté : 2 fois / semaine
Reste de l'année : régulier
EngraisTous les mois de mars à septembre
Engrais spécial orchidées
Croissance45cm à 1m
MaladiesCochenilles, pucerons et araignées rouges + limaces

Exposition / Emplacement

L’orchidée cymbidium a besoin de beaucoup de lumière, mais supporte difficilement une exposition trop directe au soleil, qui pourrait la brûler. Non rustique, elle doit être placée dans une pièce où la température ne descend pas en-dessous de 10°C. Toutefois, pour stimuler sa floraison, il est important de l’installer dans un lieu où la température varie entre le jour et la nuit. C’est donc une plante idéale pour une véranda lumineuse et pas ou peu chauffée.

Le jour, elle peut être placée dans une pièce chauffée entre 18 et 21°C.

Arrosage

À la fin de la floraison, maintenez son terreau humide par un arrosage hebdomadaire. S’il fait chaud, vous pouvez arroser jusqu’à deux fois par semaine. Diminuez la fréquence dès l’automne, et vaporisez régulièrement son feuillage pour éviter que les pointes de ses feuilles sèchent.

Vous pouvez utiliser une eau calcaire (eau du robinet). Déposez le pot de votre cymbidium sur une soucoupe remplie de billes d’argile humides. Il faut surtout lui éviter l’eau stagnante, en vidant régulièrement sa soucoupe et en utilisant un terreau bien drainant.

Engrais

Avec un engrais spécial orchidées, nourrissez votre cymbidium tous les mois de mars à septembre. Stoppez tout apport en octobre.

Soins

Pour permettre à votre orchidée de refleurir, placez-la à l’extérieur dès le mois de mai, dans un endroit abrité du vent et mi-ombré. Rentrez-la au début de l’automne : les nuits plus fraîches de la fin d’été vont stimuler sa floraison. Attention toutefois, car le cymbidium ne supporte pas le gel.

Rempotage

Le cymbidium supporte mal d’être déménagé. Pour éviter qu’il se retrouve trop à l’étroit, vous pouvez prélever quelques pseudobulbes situés sur le pourtour. Replantez-les dans un terreau spécial orchidées après avoir nettoyé les racines.

Si nécessaire, le rempotage peut être effectué tous les 2 ou 3 ans, dans un terreau bien drainant composé de copeaux de pin, de tourbe blonde ou de fibre de coco, et de billes d’argile.

Après le rempotage, évitez de sortir votre plante, et stoppez tout apport d’engrais pendant un mois. Ne l’arrosez pas pendant 3 semaines, le temps de sa reprise, mais vaporisez le substrat pour favoriser la croissance des racines.

Multiplication

La multiplication du cymbidium s’opère par division de la touffe, au moment du rempotage.

Taille / Croissance

Le cymbidium est une fleur à croissance sympodiale, dont les tiges se développent latéralement.

Pour favoriser une nouvelle floraison, coupez à la base les hampes fanées après la première floraison.

Maladies et parasites

En serre ou à l’intérieur, des attaques de cochenilles, de pucerons et d’araignées rouges peuvent menacer votre plante. Utilisez un traitement adapté.

À l’extérieur, l’orchidée en bateau doit être protégée des limaces.

Toxicité

Non seulement l’orchidée cymbidium est non toxique, mais ses fleurs sont comestibles.

Quelques cas d’allergie de contact ont été signalés chez des personnes cultivant ces orchidées depuis plusieurs années.

Quelques espèces de cymbidium

  • Le cymbidium hookenarium : floraison hivernale vert pomme à labelle blanc taché de pourpre ;
  • Le cymbidium devonianum : floraison printanière, fleurs brun olive à labelle rouge foncé ;
  • Le cymbidium elegans : floraison jaune paille ;

Crédit image à la une : @marta_pyza

Laisser un commentaire