La Fougère arborescente

photo-fougere-arborescente-plante-interieur

Êtes-vous prêts à retourner dans la préhistoire ? La fougère arborescente, ou dicksonia antartica de son nom latin, est apparue sur terre il y a 350 millions d’années dans les forêts humides d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Dans nos jardins et nos serres, elle apporte une touche exotique et primitive, et pourra vous accompagner de longues années durant, jusqu’à atteindre plusieurs mètres de haut. Offrez-lui un bon taux d’humidité et des températures douces pour qu’elle s’épanouisse.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description de la Fougère Arborescente

  • Nom latin : dicksonia antartica
  • Famille : Dicksoniacées
  • Origine : Tasmanie, Australie, Nouvelle-Zélande
  • Période de floraison : pas de floraison
  • Type de plante : fougère
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques de la Fougère Arborescente

Véritable plante préhistorique de la famille des Dicksonacées, la fougère arborescente est née dans les sous-bois humides et tempérés de la Nouvelle-Zélande, de la Tasmanie et de l’Australie. Assez peu rustique, elle nécessite d’être rentrée ou bien protégée dès l’arrivée du froid.

Dans de bonnes conditions de culture, elle développe un stipe épais, grossissant au fur et à mesure de la croissance des frondes, et peut atteindre jusqu’à 15 m de hauteur dans son milieu naturel. En serre, elle mesure jusqu’à 6 m de haut, mais n’atteint guère que 3 m en pleine terre, sous nos climats.

En période de végétation, les frondes repliées en crosse dans le stipe se déploient peu à peu pour atteindre jusqu’à 2 m d’envergure à la fin de l’été. Les anciennes frondes sont remplacées par de jeunes pousses s’épanouissant au cœur de la touffe apicale.
La fougère arborescente produit chaque année des fruits appelés sores. Ils portent les spores qui, une fois à maturité, pourront être semés pour assurer la reproduction de la plante.

Résistante aux maladies et aux parasites, la fougère arborescente nécessite peu de soins à partir du moment où ses besoins en humidité sont satisfaits. Elle réclame un climat doux, doit être protégée du gel et de l’eau stagnante.

Comment entretenir la Fougère Arborescente ?

ExpositionMi-ombre, ombre
ArrosageRégulier
EngraisPrintemps à automne : tous les 15 jours
Engrais liquide spécial plantes vertes
CroissanceMaximum 6m
MaladiesAucune

Exposition / Emplacement

Une atmosphère humide, chaude, sans exposition directe au soleil est idéale pour votre fougère arborescente. Le dicksonia antartica, l’une des espèces les plus rustiques de la famille des Dicksoniacées, peut résister à des températures de -5 à -8°C, mais seulement sur de courtes périodes.
Ainsi, après avoir sorti votre pot en été, toujours à l’ombre, il est conseillé de le rentrer en serre peu chauffée ou maintenue hors gel pour hiverner à l’abri.

Si vous cultivez votre fougère arborescente en pleine terre, elle ne passera l’hiver dehors que sous une bonne protection : après avoir coupé ses frondes, entourez-la d’un grillage à grosses maille disposé en tube, puis remplissez de feuilles mortes l’espace entre la fougère et le grillage afin de créer un isolant efficace.

Enfin, couvrez la tête d’une feuille de plastique transparent en la fixant avec une corde. Votre fougère arborescente devra conserver cet habit jusqu’au mois d’avril.

Comment arroser la Fougère Arborescente ?

La fougère arborescente a besoin de beaucoup d’humidité, mais supporte difficilement l’eau stagnante. Arrosez-la régulièrement de manière à bien mouiller son tronc. Arrosez également au cœur des frondes.

En cas de fortes chaleurs, brumisez son feuillage au moment de l’arrosage du soir.

Quel engrais utiliser ?

Du printemps à l’automne, apportez tous les 15 jours un engrais liquide spécial plantes vertes, dilué dans l’eau à 50 %. Celui-ci doit être versé au cœur des frondes, au sommet de son stipe.
Stoppez tout apport d’engrais entre novembre et mars.

Soins

La fougère arborescente a besoin d’un sol bien humifère mais drainant, neutre à acide, ne retenant pas l’eau stagnante mais toujours frais. Un bon mélange se compose de terreau enrichi, de terre de bruyère et de terreau de feuilles. Disposez au fond du pot une couche d’écorce de pin.

Comment rempoter la Fougère Arborescente ?

Si la fougère dispose déjà d’un grand pot, effectuez un simple surfaçage sur quelques centimètres avec un substrat frais.

Vous pouvez rempoter votre dicksonia antartica tous les 2 ans. Versez dans ce cas une couche de billes d’argile ou de graviers au fond du nouveau pot, et complétez avec un terreau spécial plantes vertes. Le stipe doit être enfoncé de manière à assurer sa stabilité à la plante.

Comment la multiplier ?

Semez les spores qui se développent sous les frondes lorsqu’elles sont devenues brunes :

  • Disposez une fronde à plat dans une caissette remplie de terreau ;
  • Fixez la fronde à l’aide de petits cavaliers ;
  • Placez la caissette dans une serre tiède et humide.

Attention, cette méthode réclame beaucoup de patience !

Comment tailler la Fougère Arborescente ?

La croissance de la fougère arborescente est très lente : son stipe ne grandit que de 3 à 5 cm par an. En pot, elle pourra atteindre une hauteur de plusieurs mètres, mais seulement au bout de nombreuses années. Ses frondes atteignent quant à elles jusqu’à 2 m d’envergure à la fin de l’été.

Supprimez les frondes si vous souhaitez protégez votre plante sous un voile d’hivernage à l’arrivée du froid.

Maladies et parasites

La fougère arborescente résiste à la plupart des maladies et parasites habituels.

Toxicité

La fougère arborescente est réputée non toxique.

Quelques espèces de Fougère Arborescente

Quelques espèces de dicksonia sont intéressantes pour la culture en pot :

  • Le dicksonia fibrosa et le dicksonia squarrosa, qui atteignent 1,50 à 2 m de hauteur. Elles sont également moins rustiques que le dicksonia antartica.
  • Le cyathea, autre fougère arborescente de la famille des Cyathéacées, représente une alternative au dicksonia antartica. Moins rustique, elle est un peu plus difficile à cultiver.

Crédit image à la une : @04lucy_y


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire