L’Asparagus plumosus

photo-asparagus-plumosus-plante-interieur

Qui aurait cru qu’une asperge puisse si bien décorer nos salons ? L’asparagus plumosus, également connue sous le nom « d’asperge des fleuristes », est une herbacée vivace au feuillage persistant d’une incroyable légèreté. Originaire d’Afrique du sud, on la cultive aisément en pot sous nos latitudes, et ses feuilles douces et aériennes se glissent dans nos plus élégants bouquets.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description de l’Asparagus Plumosus

  • Nom latin : Asparagus setaceus plumosus
  • Synonymes : Asparagus des fleuristes, asperge des fleuristes
  • Famille : Liliacées ou Asparagacées
  • Origine : Afrique du sud
  • Période de floraison : fin d’été, début d’automne
  • Couleurs des fleurs : blanc ou jaune
  • Type de plante : plante d’intérieur ornementale
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques de l’Asparagus Plumosus

Issue de la famille des Liliacées qui compte également l’Aspergus officinalis, la fameuse asperge que l’on croque au printemps, l’aspergus plumosus est une herbacée vivace à feuillage persistant. Son raffinement tient en grande partie à son feuillage si fin et délicat, en « plumeau » couleur vert tendre, composé de cladodes rattachées à de longues tiges au port retombant.

De la fin de l’été au début de l’automne, l’asperge des fleuristes produit de petites fleurs blanches ou jaunes, selon les espèces, au parfum agréable. Sur les individus adultes, cette floraison donne naissance à de petites baies rouges ou bien noires.

Palissé, l’Asparagus plumosus peut atteindre 50 cm de haut, mais grâce à l’appui d’une treille, il culmine à 1 m. Des soins attentifs permettent à cette plante d’intérieur de vivre de 4 à 10 ans. Friande de lumière mais n’appréciant pas les expositions trop directes, l’asperge des fleuristes se plaît dans un terreau riche, bien drainé, et léger, bien à l’abri du froid dans notre salon.

pub

Comment entretenir l’Asparagus Plumosus ?

ExpositionEté : mi-ombre
Reste de l'année : Lumière
ArrosageEté : régulier
Automne & hiver : espacé
EngraisEté : tous les 15 jours
Engrais liquide pour plantes vertes
CroissanceMaximum 1m
MaladiesAraignées rouges

Exposition / Emplacement

L’Asparagus plumosus supporte difficilement les températures trop froides. Il se cultive idéalement à l’intérieur, dans un pot placé près d’une fenêtre ou dans une véranda pour lui assurer une bonne source lumineuse. En été, vous pourrez sortir votre Aspergus en pot, en l’installant à mi ombre pour qu’il ne souffre pas trop de la chaleur et des rayons du soleil.

Comment arroser l’Asparagus Plumosus ?

Pour lui assurer un sol bien frais, des arrosages fréquents s’imposent à la belle saison. En automne et en hiver, vous pourrez les espacer et laisser son terreau sécher sur quelques centimètres.
Dans son milieu naturel, la plante s’épanouit dans une atmosphère plutôt chaude et humide : pensez à brumiser chaque jour son feuillage, et éventuellement à poser son pot sur un lit de billes d’argile humides.

Quel engrais utiliser ?

Apportez un engrais liquide pour plantes vertes tous les 15 jours en été, sa période de croissance.

Soins

Si ses besoins en eau et en lumière sont satisfaits, l’Aspergus plumosus ne réclame que peu de soins.

Comment rempoter l’Asparagus Plumosus ?

Effectuez un rempotage chaque année ou tous les deux ans au mois d’avril, avec un terreau spécial plantes vertes que vous pourrez additionner de compost, à raison d’un tiers.

Comment le multiplier ?

La multiplication de l’Aspergus des fleuristes a lieu également au printemps, par semis ou division de touffes.

Comment tailler l’Asparagus Plumosus ?

Il est conseillé de tailler les tiges retombantes de l’Aspergus plumosus lorsque celles-ci deviennent trop longues.
Dans de bonnes conditions, l’Aspergus peut atteindre 1 m de hauteur, même si on laisse fréquemment ses tiges retomber. Cette plante bénéficie d’une croissance rapide.

Maladies et parasites

L’asperge des fleuristes est plutôt résistante aux maladies. Toutefois, elle peut attirer les araignées rouges. Débarrassez-vous en à l’aide de quelques coccinelles rouges, leur prédateur, ou en lavant votre plante avec beaucoup d’eau.

Toxicité

Les baies et les feuilles de l’Aspergus plumosus sont modérément toxiques.

Quelques espèces d’Asparagus Plumosus

Outre l’Asparagus plumosus, on trouve d’autres espèces d’asperges ornementales, notamment :

  • L’Asparagus densiflorus, ou Asparagus à feuilles de fougère, qui compte ces deux variétés:
    • L’Asparagus densiflorus sprengeri, ou asparagus de Sprenger, dont les feuilles très fines n’atteignent pas plus de 2 cm de long.
    • L’Asparagus densiflorus Myieri, au feuillage ébouriffé et très dense, lui vaut le surnom de « queue de chat ».
  • L’Asparagus falcatus, aux feuilles en forme de lames de faux.
  • L’Asparagus acutifolius, l’asperge sauvage, qui pousse dans le sud-est de la France.

Crédit image à la une : @johannesjerrard


Avez-vous trouvé cet article utile ?

4 commentaires

  • Bonjour,
    Merci pour cet article très utile !
    J’ai moi même une Asparagus Plumosus et une partie du feuillage près de la racine est jaune… Je ne sais pas ce qui se passe. J’ai essayé d’exposer cette partie un peu plus au soleil (car était totalement à l’ombre avant) mais ça n’y change rien. Auriez-vous des conseils ?
    Merci beaucoup !

    • Bonjour @Agathe,
      Il peut y avoir plus raisons à son jaunissement :
      – l’Asparagus Plumosus apprécie effectivement la lumière, le déplacer dans une pièce plus lumineuse devrait lui faire du bien
      – votre Asparagus Plumosus est-il dans un pot troué ? Si tel n’est pas le cas nous vous conseillons vivement de le rempoter dans un pot troué au fond pour éviter à l’eau de stagner et purger l’excédent d’eau.
      – son terreau est peut-être appauvri en nutriments, votre Asparagus est-il dans le même pot depuis plus d’un an ? alors n’hésitez pas à le rempoter dans un terreau spécial plantes vertes qui lui apportera les nutriments dont il a besoin.

      Tenez-nous au courant 🙂

  • A. plumosus tient plutôt bien en extérieur. Je réside en Ile-de-France. Elle a passé (dans son pot) sa canicule de juillet 2018 puis un -10 degrés de février 2019 et les deux canicules de juin/juillet 2019, dans une cour surchauffée en été avec rayonnement direct jusqu’à 15h environ. Se traduit par une couleur vert-pomme du feuillage et est toujours en bonne forme. A voir pendant un hiver bien rugueux pendant 2 mois mais ce genre de situation devient rare…

Laisser un commentaire