Le Cactus de noël

photo-cactus-de-noel-plante-interieur

Le plus doux des cactus est un cactus de noël ! Le Schlumbergera a été ainsi baptisé d’après Frédéric Schlumberger, collectionneur de cactées au XIXe siècle. Ce cactus à la ravissante floraison se distingue de ces cousins par ses tiges sans épines et bien charnues. Friande de chaleur et d’humidité, cette plante d’origine tropicale pourra vous accompagner des années durant si vous savez la protéger du froid, de l’eau stagnante et des cochenilles farineuses.

Description du cactus de noël

  • Nom latin : Schlumbergera
  • Synonymes : cactus de noël, Schlumbergera
  • Famille : Cactées
  • Origine : Brésil
  • Période de floraison : décembre à mars
  • Couleurs des fleurs : blanc rosé, rose, rouge…
  • Type de plante : fleur
  • Type de végétation : vivace épiphyte succulente ou plante grasse
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du Schlumbergera

Étonnante cactée que le Schlumbergera : ces tiges en forme de feuilles, lisses et charnues épargnent en effet les mains de ceux qui le cultivent. Totalement dépourvu d’épines, ce cactus originaire du Brésil est une plante grasse épiphyte au feuillage persistant, dont la floraison a de quoi ravir les collectionneurs.

Celle-ci apparaît en décembre et se poursuit durant plusieurs semaines. C’est pourquoi elle fait son apparition au moment des fêtes de fin d’année chez les fleuristes et les pépiniéristes, d’où son nom. En forme de trompette, elles se développent au bout de tiges nommées articles, et adoptent de nombreux coloris rendus possibles par les multiples hybridations de la plante. Du blanc au rouge, en passant par le rose, le fuchsia, l’orange et même le jaune, les fleurs du cactus de noël récompensent tous les efforts que vous mobiliserez pour votre plante.

Celle-ci réclame en effet un environnement bien étudié pour s’épanouir : originaire du Brésil, ce cactus tropical réclame une atmosphère humide et chaude, ne supporte ni le gel, ni les excès d’eau, ni une exposition trop directe au soleil. C’est donc un sujet tout indiqué pour une culture en intérieur !

Entretenir votre cactus de noël

ExpositionLumière vive sans contact direct avec le soleil
ArrosageRégulier
Engraisd'octobre à janvier : tous les 15 jours
Engrais riche en potasse
CroissanceMaximum 30cm
MaladiesCochenilles farineuses

Exposition / Emplacement

Sauf en été, maintenez votre cactus de noël à l’intérieur, à une température d’environ 20°C, près d’une fenêtre pour qu’il puisse profiter de la lumière. Attention, il craint les courants d’air.

En été, choisissez-lui dans votre jardin ou balcon une place abritée du soleil et du vent. Préférez un pot en argile qu’un pot en plastique, qui retient plus facilement l’eau. Le Schlumbergera peut être placé en suspension. Une fois l’endroit idéal trouvé pour votre cactus, évitez de le déplacer, surtout en période de floraison, car ses fleurs sont très fragiles et risqueraient de se détacher.

Arrosage

L’arrosage doit être régulier : humidifiez bien le substrat de votre Schlumbergera, puis laissez sécher sa terre entre deux arrosages. Videz fréquemment sa soucoupe, car ses racines risquent de pourrir. A la fin de la floraison, interrompez tout arrosage durant environ 6 semaines pour laisser le cactus se reposer.

Vous pourrez reprendre quand de nouvelles tiges feront leur apparition. Utilisez une eau douce car le cactus de noël supporte mal le calcaire. Pour entretenir un bon niveau d’humidité, il est conseillé de vaporiser ses tiges.

Engrais

Durant la période de croissance (octobre à janvier), introduisez une fois par mois un engrais riche en potasse pour encourager la formation de boutons floraux.

Soins

Un bon emplacement est le meilleur soin que vous puissiez offrir à votre Schlumbergera. Si vous souhaitez obtenir de belles fleurs, quelques précautions sont à prendre :

  • En septembre et en octobre, placez votre cactus dans une pièce chauffée à 10-15°C, et ménagez-lui au moins 12 h d’obscurité et 12 h de lumière par 24 h. Arrosez avec parcimonie, en laissant le substrat sécher complètement avant un nouvel apport d’eau.
  • Quand les premiers boutons se forment, accentuez les arrosages afin que le substrat reste toujours humide en surface. Attention, un excès d’eau comme un excès de sécheresse peuvent provoquer la chute des boutons floraux !
  • A la fin de la floraison, éliminez les fleurs fanées et supprimez un ou deux segments à chaque tige, en vue de la prochaine formation de fleurs.

Rempotage

Préparez un mélange bien drainant, composé de terreau, de sable de rivière et de tourbe, et tapissez le fond du pot d’une couche de graviers ou de billes d’argile sur 4 cm d’épaisseur. Le rempotage peut s’effectuer après la première floraison s’il vous semble que votre Schlumbergera manque de place. Si ces racines sont visibles, c’est sans doute le cas.

Multiplication

La multiplication du cactus de noël s’opère par bouturage. Simple et ludique, il peut s’effectuer avec l’aide de vos enfants :

  • En-dehors de la période de floraison, prélevez un segment terminal au bout de 3 ou 4 tiges
  • Laissez ces segments sécher quelques heures
  • Replantez ces boutures dans le même mélange que celui préparé pour votre Schlumbergera, et arrosez.

Taille / Croissance

La taille se résume au pincement des tiges après floraison. Cette opération permet de conserver à votre cactus un feuillage suffisamment dense.

Maladies et parasites

Les cochenilles farineuses sont gourmandes de cactus de noël. Éliminez-les avec un tampon imbibé d’alcool, ou effectuez un traitement avec un produit anti-cochenilles.

Toxicité

Le cactus de noël n’est pas toxique. On relève toutefois certaines réactions cutanées après un contact avec les mains ou les yeux.

Quelques espèces de Schlumbergera

Quelles sont les variétés de Schlumbergera les plus intéressantes ?

  • Le Schlumbergera x buckleyi, variété hybride ayant donné naissance au véritable cactus de noël ;
  • Le Schlumbergera truncata, qui présente des articles (tiges) dentelés et une longue floraison rose ;
  • Le Schlumbergera de Pâques, qui possède la particularité de fleurir au printemps ;
  • Le Schlumbergera opuntioides, aux fleurs rose foncé ;
  • Le Schlumbergera orssichiana, dont les fleurs blanches tirant sur le rose pourpré en bordure apparaissent dès le mois d’octobre ;
  • Le Schlumbergera kauskyi, variété auto-fertile à articles dentés, à petites fleurs blanches ourlées de rose foncé.

Crédit image à la une : @muaries

Laisser un commentaire