Le Bromélia

photo-bromelia

Le Bromelia, qui a conservé son nom latin, est une plante à fleurs digne des plus belles plantes tropicales. Originaire d’Amérique et des Antilles, il offre une magnifique floraison estivale qui dure plusieurs semaines. Le Bromelia est peu rustique au jardin et est donc réservé à une culture en intérieur. Il n’en est pas moins intéressant et mérite toute sa place dans nos maisons.

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description du Bromélia

  • Nom latin : Bromelia
  • Synonymes : N/A
  • Famille : Broméliacées
  • Origine : Amérique du Sud, Amérique centrale, Antilles
  • Période de floraison : été
  • Couleur des fleurs : blanc, rouge, pourpre
  • Type de plante : plante à fleurs
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du Bromélia

Le Bromélia appartient à la grande famille des Broméliacées qui regroupe plus de 3000 espèces de plantes originaires des régions tropicales dont les genres Guzmania et Vriesea.

Le Bromelia est une espèce dite « épiphyte » : elle se sert d’autres plantes ou de supports végétaux (bois, écorces…) pour pousser mais sans parasiter. Il possède des feuilles persistantes joliment disposées en rosette. C’est à cet endroit que les fleurs du Bromelia apparaissent en été. La floraison aux couleurs vives se poursuit pendant plusieurs semaines.

Le Bromelia a la particularité de ne fleurir qu’une seule fois, laissant la place à de nombreux rejets qu’il convient ensuite de rempoter pour multiplier la plante.

pub

Comment entretenir le Bromélia ?

Expositionpièce chauffée et très lumineuse, sans soleil direct
Arrosageprintemps - été : arrosage régulier au coeur de la rosette, attendre que le substrat sèche entre deux arrosages
automne - hiver : le substrat doit toujours être légèrement humide
Engraisengrais liquide azoté spécial orchidées de mars à septembre
Croissancede 30 à 60 cm
Maladiespucerons et cochenilles

Exposition / Emplacement

De part ses origines tropicales et exotiques, le Bromélia a besoin de chaleur, d’humidité et d’une bonne luminosité. Pour cultiver le Bromélia en intérieur, installez le pot dans une pièce chauffée et très lumineuse de la maison mais sans soleil direct. Les atmosphères chaudes et humides sont l’idéal pour cette plante. En hiver, la température intérieure ne doit pas descendre en-dessous de 12°C. Au printemps, lorsque les températures dépassent 15°C, sortez votre Bromélia en pot à l’extérieur en le protégeant du soleil direct.

Comment arroser le Bromélia ?

Le Bromélia a besoin d’un arrosage régulier dès que les beaux jours arrivent et jusqu’à l’automne. Arrosez-le directement au cœur de la rosette avec de l’eau non calcaire et à température ambiante. Attendez que la surface du substrat soit sèche entre 2 arrosages.

Dès l’automne, arrosez le Bromélia de façon à garder un substrat toujours légèrement humide.

Dernier conseil : ne laissez pas d’eau stagnante dans la coupelle au risque de faire pourrir les racines.

Quel engrais utiliser ?

Le Bromélia ne nécessite pas d’engrais. Néanmoins, pour éviter le jaunissement des feuilles, favoriser le développement et la floraison de la plante, vous pouvez lui apporter de l’engrais liquide azoté spécial orchidées de mars à septembre, une fois par mois.

Soins

Le Bromélia demande peu de soins et d’entretien. Cependant, il peut être intéressant de compléter l’arrosage de la rosette par une brumisation régulière des feuilles avec de l’eau non calcaire pour recréer une atmosphère humide.

Comment rempoter le Bromélia ?

Si votre Bromélia en intérieur devient trop à l’étroit dans son pot, vous pouvez le rempoter au printemps dans un contenant plus grand. Installez la plante dans un mélange terre de bruyère/tourbe/sable/terreau (spécial plantes d’intérieur).

D’une manière générale, le Bromélia nécessite un rempotage tous les 2 ans (si vous décidez de le garder pour son feuillage).

Comment la multiplier ?

Comme dit précédemment, le Bromélia ne fleurit qu’une seule fois mais laisse derrière lui de nombreux rejets à rempoter. Le prélèvement de ces jeunes pousses est le meilleur moyen de multiplier le Bromélia.

Au printemps, coupez les rejets et rempotez-les individuellement dans des contenants remplis d’un mélange de terreau et de tourbe. Placez-les dans une pièce chauffée et lumineuse. Vos Bromélias fleuriront l’année suivante.

Taille / Croissance

Le Bromélia n’a pas besoin d’être taillé. Il est aussi inutile de couper les feuilles fanées après la floraison car c’est de là que les rejets vont ressortir.

Maladies et parasites

Les Bromélias sont assez résistants face aux maladies et parasites. Surveillez quand même la présence de pucerons et de cochenilles farineuses sur les feuilles.

Toxicité

Non toxique.



Quelques espèces de Bromélia

  • Bromelia balansae : originaire d’Amérique du Sud, fleurs oranges à rouges, 60 cm de hauteur ;
  • Bromelia humilis : originaire du Venezuela, fleurs rouges, feuilles épineuses, longue floraison, l’une des plus petites espèces de bromelia (30 cm de hauteur) ;
  • Bromelia pinguin : floraison rouge, feuilles épineuses, fruits comestibles, 1m de hauteur.

Crédit image à la une : www.elmueble.com


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire