L’Aechméa

photo-aechmea-plante-interieur

La floraison unique de cette plante tropicale en fait une artiste de nos intérieurs. L’aechméa, aussi appelée vase d’argent, ne fleurit qu’une fois dans sa vie. Toutefois sa bractée au coloris tantôt délicat, tantôt vif, est une vraie splendeur exotique. Elle se distingue également par son feuillage vert argenté, et son excellente tenue comme plante d’intérieur. Encore faut-il lui accorder quelques soins, et respecter ses besoins.

Description de l’aechméa

  • Nom latin : aechmea
  • Synonymes : Vase d’argent (aechméa fasciata)
  • Famille : broméliacées
  • Origine : Amérique centrale et du sud
  • Période de floraison : entre avril et octobre
  • Couleurs des fleurs : bleu, violet, rouge, blanc, vert, jaune
  • Type de plante : plante à fleurs
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques de l’aechméa

Issue de la famille des broméliacées, l’aechméa est une plante exotique qui puise ses origines en Amérique latine, et particulièrement au Brésil. À l’état sauvage, cette cousine de l’ananas se niche au creux des écorces d’arbres pour y puiser son alimentation. Elle se distingue par un feuillage recourbé épais, pointu et coriace, bordé d’épines.

Ces feuilles agencées en rosette lui permettent de recueillir et conserver l’eau de pluie et la rosée. Le plus souvent argenté, il peut arborer des coloris beaucoup plus vifs (rose, pourpre), selon les espèces.

Au bout de 3 ou 4 ans d’existence, l’aechméa commence à laisser apparaître une inflorescence composée d’une bractée rose vif, dans laquelle se développeront durant plusieurs semaines de petites fleurs, généralement bleues à violettes. Cette floraison spectaculaire signe la fin de vie de la plante. Son déclin s’étale sur plusieurs mois à une année. Durant cette période, des rejets se forment, assurant la multiplication de l’individu.

À maturité, l’aechméa peut atteindre 10 cm à 1 m selon les espèces, pour une envergure maximale de 60 cm. Si elle se plaît dans nos maisons et appartements, l’aechméa doit toutefois jouir d’une exposition suffisamment lumineuse, et d’un taux d’humidité savamment entretenu.

Entretien de votre aechméa

ExpositionPleine lumière mais sans contact direct avec le soleil
ArrosageEté : 1 fois / semaine
Automne - Hiver : tous les 15 jours
Engrais1 fois / mois sauf l'hiver
Engrais spécial broméliacées / plantes fleuries
Croissancede 10cm à 1m
MaladiesCochenilles farineuses,

Exposition / Emplacement

Placez votre aechméa en pleine lumière, mais pas directement sous les rayons du soleil. Veillez également à ne pas la disposer près d’autres plantes vertes, qui pourraient souffrir du contact avec son feuillage épineux. Une température comprise entre 15 et 21°C est idéale pour votre aechméa, qui s’épanouira très bien en intérieur ou sous serre.

Arrosage

Comme de nombreuses plantes exotiques, l’aechméa aime les atmosphères humides que lui confère un arrosage régulier, à l’eau non-calcaire. Sa rosette de feuilles doit toujours contenir 2 à 3 cm d’eau non-stagnante. Humidifiez également son substrat.

Aux beaux jours, prévoyez un arrosage par semaine. En automne et en hiver, son terreau pourra sécher sur quelques centimètres entre deux arrosages, réalisés tous les 15 jours. Pour entretenir un bon niveau d’hygrométrie, il est conseillé de poser le pot de votre aechméa sur un lit de billes d’argile ou de galets humides. Vaporisez son feuillage régulièrement.

Engrais

L’aechméa s’épanouit dans des terreaux riches et bien drainés. Un engrais spécial broméliacées, ou à défaut, un engrais pour plantes fleuries, lui apportera la nutrition dont elle a besoin. Alimentez votre plante une fois par mois pour entretenir sa floraison. En hiver, stoppez l’apport d’engrais. L’ajout d’engrais peut s’avérer nécessaire si vous constatez que les feuilles de votre aechméa pâlissent.

Soins

Les racines de l’aechméa ne supportent pas l’eau stagnante. Installez un lit de gravier ou de billes d’argile au fond de son pot, avant d’y verser votre terreau. Les feuilles de l’aechméa sont couvertes d’une pellicule blanche qui lui offre ses reflets argentés. Veillez à ne surtout jamais enlever ce dépôt.

Rempotage

L’aechméa ayant besoin d’un petit pot pour assurer une belle floraison, on ne procédera à son rempotage qu’en cas de nécessité, au début du printemps. Utilisez un pot de 12 cm de diamètre maximum, que vous remplirez d’un terreau pour broméliacées. Ce pot doit être percé au fond pour bien évacuer l’eau.

Multiplication

Lorsque votre aechméa parvient à la fin de sa vie, récupérez les rejets qui se sont formés à son pied à l’aide d’un couteau bien aiguisé. Veillez surtout à ne pas abîmer leurs racines ! Placez ces nouveaux individus, chacun dans un pot à fond percé de 5 à 8 cm de diamètre, rempli de terreau adapté. Tassez, puis tuteurez la plante jusqu’à ce qu’elle tienne bien en terre.
Vos nouveaux aechméa doivent être placés dans une pièce lumineuse, sans exposition directe au soleil, ou seulement quelques heures par jour pour stimuler la floraison. Le terreau doit rester légèrement humide en permanence.

Taille / Croissance

L’aechméa est une plante à croissance lente. L’aechméa fasciata, espèce-type, atteint en général 60 cm de haut à pleine maturité. Il n’est pas nécessaire de la tailler.

Maladies et parasites

Dans de bonnes conditions de culture, l’aechméa est très résistante aux parasites. Ses feuilles sont en effet très coriaces. Mais une plante en mauvaise santé peut attirer les cochenilles farineuses qui s’installeront alors sur les bractées fanées. Vous pouvez utiliser un traitement anti-cochenilles, ou les supprimer une à une à l’aide d’un coton imbibé d’alcool à brûler.

Toxicité

L’aechméa n’est pas toxique.

Quelques espèces d’aechméa

  • L’aechméa fasciata : reconnaissable à son feuillage argenté, sa bractée rose et ses inflorescences bleues.
  • L’aechméa chantinii : sa hampe florale présente des bractées retombantes rouge orangé. Les fleurs sont jaunes et rouges.
  • L’aechméa victoriana : aux bractées écarlates.
  • L’aechméa primera : dont les feuilles sont sans épines et qui présente une inflorescence d’un rose plus profond que la variété-type fasciata.
  • L’aechméa « Blue Rain » : qui offre une tige rouge soutenant des bractées pourpres à inflorescences bleues.
  • L’aechméa « Elegant pink » : au feuillage vert vif et aux bractées roses.

Crédit image à la une : @lucyyleq

Laisser un commentaire