Le Bonsaï olivier

photo-olivier-bonsai-plante-interieur

Le bonzaï olivier est l’arbre idéal pour les débutants ! Dans sa forme sauvage (olivia europea sylvestris), ce persistant présente en effet de petites feuilles et un tronc qui se prête aisément aux mises en scène. Il accepte de plus une grande variété de formes. Issu des régions méditerranéennes et connu pour la saveur de ses fruits, il est suffisamment rustique pour une culture en extérieur, et réclame finalement peu de soins pour être heureux.

Description du Bonsaï Olivier

  • Nom latin : olivia europea sylvestris
  • Synonymes : olivier sauvage
  • Famille : Oléacées
  • Origine : bassin méditerranéen
  • Période de floraison : avril à juin
  • Couleur des fleurs : blanc
  • Type de plante : arbre
  • Type de végétation : pérenne
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du Bonsaï Olivier

Les bonsaïstes ne s’y sont pas trompés : le bonsaï olivier, issu de la famille des Oléacées, offre de belles possibilités de culture en extérieur. Doté d’un feuillage persistant, il résiste à des températures négatives et à toutes formes de taille : en cascade, droit, penché…. Sa variété sauvage est la plus prisée des amateurs de bonzaï, car elle offre des feuilles de petite taille, idéales pour cet art.

Le bonsaï olivier présente également un tronc massif, à l’aspect volontiers rustique, dont les parties creuses ou mortes offrent un effet particulièrement graphique. D’avril à juin, l’arbre se couvre de petites feuilles blanches qui donneront plus tard des olives.

Le bonsaï d’olivier s’expose aisément à l’extérieur, de préférence en plein soleil tout en veillant à maintenir son substrat assez frais. En hiver, lorsque les températures chutent, il est possible de le maintenir en serre froide pour protéger ses racines du gel.

Comment entretenir le Bonsaï Olivier ?

ExpositionPlein soleil
ArrosageEté : régulier
EngraisPrintemps à mi-automne : engrais solide spécial bonsaï 1 fois par mois
CroissanceN/A
MaladiesRésistant

Exposition / Emplacement

Comme de nombreuses plantes méditerranéennes, le bonsaï olivier apprécie les expositions bien ensoleillées à l’extérieur, et supporte des températures jusqu’à 40°C. S’il est assez rustique (-5°C), veillez toutefois à le protéger des températures trop froides en hiver.

Comment arroser le Bonsaï Olivier ?

Le bonsaï olivier n’a pas besoin d’eau en quantité. Humidifiez bien son substrat et laissez-le sécher en surface entre deux arrosages. Préférez tout de même un arrosage plus intense en été.

Quel engrais utiliser ?

Offrez-lui un engrais solide spécial bonsaï, une fois par mois du printemps à la mi-automne, en marquant une pause en juillet et en août.

Soins

Aucun soin particulier n’est à prévoir : évitez simplement les excès d’eau, et utilisez un sol bien drainant.

Comment rempoter le Bonsaï Olivier ?

Le rempotage du bonsaï olivier s’effectue tous les trois ans. Vous pouvez opter pour un pot plus grand si vous cherchez à lui faire prendre de l’ampleur, mais les racines d’un bonsaï olivier se sentent également à l’aise dans un contenant de petite taille.

Composez-lui un substrat bien drainant, composé de pouzzolane, d’akadama, de terre et de sable grossier, doté d’un pH neutre. Vous pouvez sans problème tailler le pain racinaire.

Comment le multiplier ?

La multiplication de l’espèce se réalise par semis et boutures, selon les techniques préconisées pour la culture de bonsaï.

Comment tailler le Bonsaï Olivier ?

A l’état sauvage, l’olivier connaît plutôt une croissance lente. Toutefois, avec un bon apport d’engrais et des conditions de culture adaptées, celle-ci peut devenir beaucoup plus rapide. Sous forme de bonsaï, l’olivier accepte tous les styles de taille, sauf la taille en balai qui ne répond pas à sa forme naturelle.

Très résistant, le bonsaî olivier supporte très bien les tailles sévères. Privilégiez la technique du clip and grow pour obtenir un tronc suffisamment important. Supprimez également les feuilles trop grandes. Réalisez votre taille en période végétative, car en hiver, elle pourrait endommager l’arbre et provoquer son déclin.

Il est possible de ligaturer de jeunes branches encore souples, en février-mars avant l’apparition des feuilles, après défoliation, ou après la chute des feuilles.

Maladies et parasites

Le bonsaï olivier n’est sujet à aucune maladie en particulier, sauf s’il souffre d’un excès d’eau. Ajustez alors vos arrosages.

Toxicité

Le bonsaï olivier est non toxique.

Quelques espèces de Bonsaï Olivier

Le bonsaï olivier se cultive de préférence à partir d’une espèce sauvage (olivia europea sylvestris), mais vous pouvez obtenir de bons résultats sur des variétés sélectionnées en pépinière.

Certaines espèces vous permettent même de récolter quelques olives en prévision de vos apéritifs, notamment l’Olea europaea ‘Picholine du Gard’ (peu rustique, variété à olives vertes), ou l’Olea europaea ‘Grossane’ (rustique, variété à olives noires).

Crédit image à la une : Pinterest

Laisser un commentaire