Le Drosera

photo-drosera-plante-carnivore

Si vous aimez les plantes surprenantes et originales, vous apprécierez forcément le Drosera (drosera spp). Il fait partie de la grande famille des plantes carnivores et est très intéressant à cultiver en pot. Le Drosera en intérieur vous offrira de jolies fleurs mais surtout des feuilles étonnantes recouvertes de « poils ». Le Drosera est une plante à découvrir absolument…

  1. Description
  2. Caractéristiques
  3. Entretien
  4. Exposition
  5. Arrosage
  6. Engrais
  7. Soins
  8. Rempotage
  9. Multiplication
  10. Taille
  11. Maladies
  12. Toxicité
  13. Espèces

Description et caractéristiques du Drosera

  • Nom latin : Drosera
  • Synonymes : Rossolis
  • Famille : Droseraceae
  • Origine : Afrique du Sud
  • Période de floraison : de juin à octobre
  • Couleur des fleurs : blanc, rose, violet
  • Type de plante : plante carnivore
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant, semi-persistant ou caduc (selon les espèces

Caractéristiques du Drosera

La plupart des espèces de Drosera sont originaires d’Afrique du Sud. Cette plante pousse dans les sols humides voire marécageux. Carnivore comme la Nepenthes ou la Dionée, le Drosera se nourrit d’insectes (mouches, moustiques, fourmis…) grâce au mucilage collant qu’il libère au bout de ses « poils ». Si les insectes font l’erreur de s’approcher de la plante, c’est parce que les feuilles du Drosera semblent recouvertes de rosée. De juin à octobre, il produit des fleurs blanches, roses ou violettes selon les espèces. Le feuillage, quant à lui, peut être persistant, semi-persistant ou caduc. Très résistant à la chaleur mais sensible au froid, la culture du Drosera se fait essentiellement en pot, en intérieur.

pub

Comment entretenir le Drosera ?

Expositionpièce très lumineuse
en hiver : derrière une fenêtre
en été : à l'extérieur
Arrosagearrosage régulier
en hiver : la terre doit rester humide
en été : terre détrempée + soucoupe remplie d'eau
Engraispas d'engrais nécessaire
Croissanceentre 10 et 25 cm
Maladiespucerons, aleurodes, limaces

Exposition / Emplacement

Le Drosera en intérieur est facile à cultiver pourvu qu’on lui offre une bonne exposition et un emplacement adapté. Placez le pot dans une pièce très lumineuse. En hiver, installez le Drosera derrière une fenêtre. En été, sortez la plante à l’extérieur pour lui faire profiter du soleil. Si le Drosera ne résiste pas à des températures en dessous de 2°C, il ne craint pas les fortes chaleurs (jusqu’à 40°C voire plus).

Comment arroser le Drosera ?

Le Drosera a besoin d’un arrosage régulier et est exigeant sur la qualité de l’eau. Pour l’arroser, utilisez seulement de l’eau de pluie (ou une eau filtrée) à température ambiante. En hiver, la terre doit constamment rester humide. En été, elle doit être détrempée et l’arrosage complété par une soucoupe toujours remplie d’eau. Attention : pour pouvoir attraper les insectes, les feuilles du Drosera ne doivent pas être humides. Veillez donc à ne jamais vaporiser d’eau sur le feuillage.

Quel engrais utiliser ?

La culture du Drosera ne nécessite pas d’apports en engrais.

Soins

Les soins du Drosera passent avant tout par l’exposition et l’arrosage. Il est également important de lui offrir le substrat approprié, proche de celui d’une tourbière. Plantez le Drosera dans un pot rempli d’un mélange tourbe blonde/sable/perlite ou vermiculite. Ou choisissez tout simplement un terreau spécial plantes carnivores.

Comment rempoter le Drosera ?

Le Drosera en intérieur a besoin d’être rempoté tous les 4-5 ans non pas parce qu’il manque de place mais parce qu’il a épuisé le substrat. Le Drosera est une plante gourmande. En changeant son substrat, vous lui redonnez les nutriments dont il a besoin pour se développer.

Comment le multiplier ?

Pour multiplier votre Drosera, le plus simple est de diviser les jeunes pousses au printemps. Pour cela, retirez la plante de son pot puis, délicatement, démêlez chaque nouvelle pousse et ses racines. Séparez la pousse du plant-mère puis rempotez-la en godet.

Taille / Croissance

Le Drosera n’a pas besoin d’être taillé. Retirez seulement les parties mortes pour éviter l’apparition de moisissures.

Maladies et parasites

Le Drosera en intérieur compte quelques ennemis. Faites attention aux pucerons qui ne craignent pas ses feuilles carnivores. Surveillez également la présence d’aleurodes (mouches blanches) et de limaces.

Toxicité

Non toxique.



Quelques espèces de Drosera

  • Drosera rotundifolia ou Drosera à feuilles rondes : peut se cultiver en extérieur (résiste à -20°C), feuilles rondes et caduques, fleurs blanches, jusqu’à 20 cm de hauteur ;
  • Drosera capensis ou Drosera du Cap : culture en intérieur, feuilles longues et caduques, fleurs violettes,  jusqu’à 20 cm de hauteur ;
  • Drosera filiformis ou Drosera filiforme : culture en intérieur ou extérieur, fleurs roses, feuilles caduques, jusqu’à 50 cm de hauteur.

Crédit à la une : @exotic.flora


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Laisser un commentaire