Le Pachira

pachira, entretien, arrosage, photo

Originaire des forêts tropicales d’Amérique du Sud et Centrale, le Pachira (du latin Pachira Aquatica) est un arbre à croissance rapide. Cultivé principalement en plante d’intérieur dans nos régions, il possède des feuilles brillantes qui ressemblent à celles du châtaignier ou du marronnier, ce qui lui a valu le surnom de « Châtaignier de Guyane ». Le Pachira est aussi remarquable de part la forme de son tronc que vous ne cesserez d’admirer.

Description du Pachira

  • Nom latin : Pachira Aquatica
  • Synonymes : Châtaignier de Guyane
  • Famille : Bombacacées
  • Origine : Amérique du Sud et centrale
  • Période de floraison : décembre à mars
  • Couleur des fleurs : jaune-orange
  • Type de plante : arbre, plante d’intérieur
  • Type de végétation : vivace
  • Type de feuillage : persistant

Caractéristiques du Pachira

Dans la nature, le Pachira est un véritable arbre tropical pouvant atteindre 20 m de hauteur, et 2 mètres lorsqu’il est cultivé en intérieur ! Il appartient à la famille des Bombacacées qui inclut de nombreuses espèces remarquables. Comme le Pachira, elles possèdent toutes un tronc épais ou renflé qui leur permet de stocker beaucoup d’eau. Cela fait du Pachira une plante verte particulièrement robuste. Ses feuilles sont d’un joli vert, légèrement brillantes et palmées.

Bien que rare en intérieur, la floraison du Châtaignier de Guyane reste possible. Il produit alors des fleurs de couleur jaune-orange avec des pétales longs et lancéolés.

Entretenir le Pachira

ExpositionLumineuse sans soleil direct
ArrosageEté : hebdomadaire
Autome - Hiver : 2 fois / mois
EngraisEté : engrais pour plantes vertes, 1 fois / mois
Croissance2m
MaladiesCochenilles farineuses, araignées rouges

Exposition / Emplacement

Du fait de son origine tropicale, le Pachira aime la chaleur, la lumière et l’humidité. Installez idéalement le pot au bord d’une fenêtre exposée à l’ouest et voilée pour éviter le soleil direct, surtout aux heures les plus chaudes de la journée. Le Pachira se développera bien avec une température de 18-22°C. Il ne supporte pas des températures en-dessous de 12°C.

Arrosage

Grâce à son tronc renflé, le Pachira est capable de stocker une grande quantité d’eau. Néanmoins, un arrosage hebdomadaire au printemps et en été est indispensable. La terre ne doit pas être complètement desséchée entre 2 arrosages. Réduisez ensuite le nombre d’arrosages à l’automne et en hiver (environ 2 fois par mois).

Engrais

Pour conserver la beauté du feuillage, apportez à votre plante de l’engrais pour plantes vertes une fois par mois, durant les mois d’été. Stoppez tout apport dès l’automne.

Soins

Les feuilles du Pachira Aquatica seront d’autant plus belles si elles sont régulièrement vaporisées. N’hésitez donc pas à brumiser votre plante avec de l’eau non calcaire tout au long de l’année. Pensez également à nettoyer la poussière sur le feuillage. Dans les régions chaudes, le Pachira peut être sorti dans le jardin en été mais abrité du plein soleil.

Rempotage

En raison de sa croissance rapide, le Pachira Aquatica peut avoir besoin d’être rempoté chaque année au printemps pour continuer à se développer correctement. Il suffit alors de le replanter dans un pot plus grand rempli d’un mélange de sable et de terreau.

Pour les sujets imposants, vous pouvez procéder seulement à un surfaçage annuel afin de renouveler une partie du substrat.

Multiplication

Un bouturage en été est la méthode la plus simple pour multiplier le Pachira. Prélevez alors l’extrémité d’une tige de 10 cm. Enlevez la feuille inférieure et trempez la base de la bouture dans une poudre d’hormone d’enracinement. Il suffit ensuite de la planter en godet, dans un mélange de sable et de terreau à part égale. Maintenez une atmosphère chaude et humide et transplantez les boutures dans des pots individuels au printemps, lorsque les racines auront rempli tout le pot.

Taille / Croissance

Aucune taille n’est nécessaire chez le Pachira. Il est toutefois possible de tailler la plante au printemps pour favoriser l’apparition de nouvelles pousses, couper les tiges trop longues ou mal placées.

Maladies et parasites

Lorsqu’il bénéficie de bonnes conditions de culture et qu’il n’est pas affaibli, le Pachira Aquatica subit rarement les attaques de parasites. Les cochenilles farineuses et les araignées rouges peuvent néanmoins envahir la plante.

Surveillez également l’état des feuilles qui révèlent un manque de lumière lorsqu’elles se déforment ou un excès d’eau quand elles jaunissent ou brunissent.

Toxicité

Non toxique.

Quelques espèces de Pachira

Pachira Aquatica est l’espèce la plus répandue et la seule espèce cultivée comme plante d’intérieur. Les Pachira glabra et Pachira macrocarpa sont des espèces proches.

Crédit image à la une : @xlara000

Laisser un commentaire