TOP 10 des plantes d’intérieur les plus toxiques

Bien qu’elles soient jolies et décorent admirablement votre intérieur, certaines plantes peuvent être dangereuses pour la santé des adultes et/ou des enfants. Un simple contact ou bien l’ingestion d’une feuille ou d’une fleur peut avoir un effet désagréable comme des démangeaisons ou bien plus dangereux comme une intoxication alimentaire ou des hallucinations. Alors malgré leur joli minois, mieux vaut savoir de quoi ces plantes sont capables pour prendre toutes les précautions nécessaires lors de leur entretien.

L’Aloe Vera

Sans aucun danger pour les adultes, cette plante n’est pourtant pas inoffensive pour les enfants, loin de là. Alors que les adultes peuvent sans inquiétude appliquer la sève de l’Aloe Vera sur leur peau pour ses vertus cicatrisantes, le contact de la peau fragile des enfants avec cette sève peut entraîner des éruptions cutanées. Le jus d’Aloe Vera aussi connu pour ses pouvoirs dépuratifs et anti-inflammatoires chez les adultes, a un effet laxatif chez les enfants. De plus l’ingestion des feuilles ou de la tige par un enfant peut également provoquer une inflammation du rein.

Le Caladium ou oreille d’éléphant

Avec son feuillage qui semble peint à l’encre rouge, le Caladium paraît totalement inoffensif. Et pourtant l’ingestion de ses feuilles peut provoquer une intense sensation de brûlure et d’irritation sur les lèvres, dans la bouche et dans la gorge. Si une quantité importante est ingérée cela peut entraîner une inflammation de la gorge et une sensation d’étouffement allant jusqu’à la suffocation. Attirés par les belles couleurs des feuilles du Caladium, les petits-enfants et les animaux domestiques en sont les principales victimes. Tenu loin des bouches curieuses le Caladium ne présentera aucun danger à être manipulé.

Le Dieffenbachia

Tout comme le Caladium, le Dieffenbachia infligera à qui ose manger ses feuilles une irritation des lèvres, de la bouche et de la gorge ainsi qu’une inflammation qui entraîne une déglutition difficile et une sensation d’étouffement. Une aphonie pourra également être constatée pendant plusieurs jours. Outre l’ingestion, le contact avec ses feuilles n’est pas non plus sans danger. En effet un contact répété peut provoquer des éruptions cutanées. Un contact oculaire peut quant à lui entraîner un gonflement des yeux accompagné d’une douleur intense et d’une diminution de l’acuité visuelle pendant plusieurs jours.

Laurier rose (extrêmement toxique)

Malgré son apparence douce et rosée, le Laurier Rose est une des plantes les plus toxiques. Il est donc indispensable d’en connaître les méfaits avant de l’installer dans votre intérieur. En effet, l’ingestion d’une petite quantité de ses feuilles peut être fatale. Les premiers symptômes d’un empoisonnement au Laurier Rose arrivent plusieurs heures après l’ingestion. Irritation de la bouche, diarrhée puis somnolence en sont les premiers signes d’empoisonnement. Des difficultés respiratoires ainsi qu’un coma peuvent survenir ensuite, suivis parfois par la mort. Il est donc indispensable d’installer le Laurier Rose à l’abri des mains curieuses des enfants et des fins palets des animaux domestiques.

Le Lierre Commun

Plante très dangereuse également, malgré son apparence bien connue, le Lierre Commun fait partie de ces plantes dont les feuilles et les baies ne doivent absolument pas être ingérées sous peine d’empoisonnement. L’ingestion des feuilles ou des baies du Lierre Commun peuvent entraîner une sensation de brûlure intense dans la gorge et une gastro entérite grave. Peuvent s’ensuivre des symptômes plus graves encore comme des difficultés respiratoires et un coma. Cette plante tout à fait ordinaire n’en est donc pas moins très dangereuse.

Le Philodendron

Le Philodendron, plante très appréciée dans les intérieurs est aussi très nocive. En effet, un contact cutané avec la sève de cette jolie plante peut provoquer des éruptions cutanées accompagnées de démangeaisons. Aussi, l’ingestion de ses feuilles ou de sa tige provoquera une sensation de brûlure intense sur les lèvres et dans la bouche ainsi qu’une inflammation de la langue et de la gorge. Aussi joli soit il, des précautions sont donc à prendre lors de l’entretien du Philodendron.

Le Poinsettia

Le Poinsettia ou Etoile de Noël présente une toxicité modérée. En effet, la peau qui entre en contact avec la sève du Poinsettia, nommé aussi latex blanc, pourra présenter des éruptions cutanées accompagnées de démangeaisons, ainsi que des ampoules. Un contact avec l’œil entraînera quant à lui une irritation oculaire. En cas d’ingestion des feuilles ou des tiges, l’individu sera susceptible de ressentir des troubles digestifs très désagréables comme des nausées ou une gastro entérite. Les propriétaires d’animaux domestiques tels que les chats ou les chiens, qui apprécient grandement de mâchouiller ses feuilles, devront être vigilants et mettre le Poinsettia hors de leur portée.

Pommier d’amour ou cerisier de Jérusalem

Avec l’aspect appétissant de ses baies qui ressemblent fortement à de jolies petites tomates, le Pommier d’Amour ou Cerisier de Jérusalem est une plante très dangereuse lorsqu’elle est en présence de jeunes enfants. L’ingestion de ses baies, surtout immatures, et de ses feuilles provoquera une sensation de brûlure intense dans la bouche et dans la gorge ainsi que de la fièvre et une gastro entérite. Selon la quantité ingérée, les symptômes d’empoisonnement peuvent être plus graves comme une perte de sensation, et dans les cas les plus graves, un ralentissement anormal du rythme cardiaque. Il est donc fortement recommandé de ne pas laisser un Pommier d’amour à la portée de jeunes enfants.

La Trompette des anges

Son nom peut lui conférer une réputation inoffensive et pourtant cette plante peut être extrêmement dangereuse. Ingérer une Trompette des Anges et plus particulièrement ses graines provoquera une constipation, des troubles de la vision, ainsi que des vomissements et même des hallucinations dans certains cas. Selon la quantité de graines ingérées et l’état de santé de l’individu victime de son poison, manger les graines de la Trompette des Anges pourrait provoquer un arrêt cardiaque dans les cas les plus graves.

L’Anthurium

Très appréciées dans les intérieurs pour ses vertus dépolluantes, l’Anthurium n’en est pas moins toxique. Les cas d’intoxication par ingestion d’Anthurium sont rares chez les humains mais plus répandue chez les animaux domestiques comme les chats par exemple. Cependant, un enfant ingérant par accident ses feuilles ressentira une sensation de brûlure intense dans la bouche, la gorge et le conduit oesophagien, ainsi qu’une déglutition difficile. Le contact cutané avec la sève de l’Anthurium pourra quant à lui provoquer des éruptions cutanées et des irritations.

Laisser un commentaire