Les araignées rouges : diagnostic, lutte et traitement pour vos plantes

image araignées rouges

Contrairement à ce que nous pourrions penser d’emblée, les araignées rouges ne sont pas des insectes mais appartiennent à la famille des acariens. Elles mesurent moins d’un millimètre, opèrent souvent durant les beaux jours (printemps et été). Les araignées rouges agissent sur les feuilles de vos plantes et plus principalement sous le revers. Comment agissent-elles ? Elles piquent ce dernier et en vide son contenu. Entrons un peu plus dans le vif du sujet pour tout savoir sur ces « petites bêtes ».

Comment les identifier ?

Les araignées rouges œuvrent couramment dans les serres et vérandas, dans les maisons (sur les plantes d’intérieur), dans le jardin et plus précisément sur les arbres / arbustes. La multiplication de ces insectes se produit en été, notamment par temps de canicule.

Sans surprise, les araignées rouges ont horreur de l’humidité.

La piqure des araignées rouge a pour conséquence la chute prématurée des feuilles des plantes d’intérieur. Diagnostiquer la présence d’araignées rouges peut s’avérer compliqué, notamment en début d’infestation. Les premiers jaunissements et séchages des feuilles sont les signes avant coureur d’une attaque de ces acariens.

Quelles plantes d’intérieur sont concernées ?

  • les arbustes
  • les plantes fleuries
  • les orchidées
  • les palmiers
  • d’autres plantes d’intérieur

Comment lutter contre les araignées rouges ?

Les araignées rouges sont fans des ambiances sèches. Voici un éventail de solution pour lutter contre la prolifération des acariens :

  • 1ère solution : brumiser vos plantes d’intérieur ou arroser les à l’extérieur en douchant le feuillage d’une eau non calcaire.
  • 2nde solution : ne pas acheter d’engrais azoté, ni de potasse. En effet, ces éléments rendront vos plantes plus tendres et plus sucrées et en conséquence plus attirantes pour les araignées rouges.
  • 3ème solution : introduire sur vos plantes des « Phytoselulus persimillis« . Ces insectes se nourrissent principalement d’araignées.
  • 4ème solution : pulvériser sur votre plante malade de l’huile minérale. Ne pas attendre de miracle avec cette solution. L’impact sera minime.
  • 5ème solution : pulvériser sur votre plante de l’huile essentielle de romarin mélangée à de l’eau. Afin d’éviter l’éclosion des oeufs, il est recommandé de répéter les pulvérisations pendant tous les 3 jours sur une période de deux semaines.

Enfin, dernier élément à ne pas oublier : couper les feuilles infestées par les araignées. Au choix, vous pouvez les brûler ou les jetez.

Crédit image à la une : Philosopherseeds

Laisser un commentaire